WRC – Rallye de Suède :%% La couronne suédoise pour Tänak !

0
218

Le pilote estonien Ott Tänak (Toyota Yaris) a remporté la soixantième-septième du rallye de Suède, deuxième manche de la saison 2019 de WRC, qui en compte dix-neuf. Il s’empare ainsi de la tête du classement général.

Au terme d’un rallye de Suède palpitant, spectaculaire, marqué par de nombreuses sorties de route, le pilote Toyota Ott Tänak (en compagnie de son copilote et compatriote, Martin Jarveoja),a remporté le septième rallye de sa carrière, confirmant assez vite dans cette saison sa forme étincelante de la saison passée, lors de laquelle il avait trusté pas moins de quatre victoires. Il a, du reste, remporté le Power Stage (l’étape finale), ce qui lui a valu de récolter cinq points supplémentaires.

Le pilote estonien n’avait jamais été sacré en Suède. Il a profité des tribulations de ceux qui y ont déjà brillé, notamment les Finlandais Marcus Grönholm (qui effectuait un come-back après une éclipse de neuf ans en WRC) et Jari-Matti Latvala, respectivement quintuple et quadruple vainqueurs de l’épreuve, ou encore les Français Sébastien Ogier (3 victoires en Suède) et Sébastien Loeb (une victoire, en 2004, qui a fait de lui le premier pilote non-scandinave à s’y imposer).

Si les trois premiers sont partis à la faute et ont été reversés en WRC 2, le nonuple champion du monde n’a pas commis la moindre erreur de tout le week-end (prolongé ; la baston a démarré jeudi). En revanche, il a été victime d’un manque de rythme flagrant. Et gênant. Il n’a jamais su le hausser, n’a pas remporté la moindre spéciale et finit à une décevante septième place, à près d’une minute et cinquante secondes de Tänak, intouchable en Suède puisque son poursuivant immédiat, le Finlandais Esapekka Lappi (Citroën C3) a accusé près d’une minute de retard à l’issue du rallye. Le pilote belge Thierry Neuville (Hyundai i20) a fermé le podium, avec 3 secondes de retard seulement sur Lappi.    

Le Mexique sans Loeb

A la faveur de cette victoire suédoise, Tänak et Toyota Gazoo Racing se sont emparé des commandes du championnat. Le premier compte 7 points d’avance sur Neuville et 10 sur Ogier, tandis qu’au classement constructeurs, son team domine d’un point le Hyundai Shell Mobis WRT et de 11 points le Citroën Total WRT.

Tout se beau monde remettra le couvert dès le 7 mars prochain au Mexique. Loeb ne sera pas du voyage, lui qui a déjà disputé deux des six courses auxquelles il devrait prendre part cette saison.    

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here