Volkswagen Touareg R-Line

0
318

Sortie en 2018, la troisième génération du Volkswagen Touareg s’est vite fait décliner en une livrée R-Line, l’appellation prestigieuse portée exclusivement par les variantes les plus somptueuses et les plus tape-à-l’œil. Comme ce que l’on peut également constater sur la berline Golf VIII ou le dernier Tiguan, tous deux récemment relancés sur le marché marocain, dont la désignation R-Line évoque solennellement charisme extérieur et exubérance intérieure.

Le Touareg R-Line endosse ainsi une dégaine plus attirante que celle du Touareg standard, qui pourtant est loin d’être ridicule avec sa carrure imposante, ses proportions équilibrées et ses dispositifs high-tech. Une recette qui fait mouche auprès des clients de gros SUV de luxe, lui permet de narguer ses cousins germains : BMW X5, / Audi Q7 et / Mercedes GLE.

Parmi les attributs distinctifs de la version la plus huppée des Touareg, on discerne le logo «R» flanqué sur la monumentale calandre, qui surmonte des prises d’air cerclées d’un enjoliveur noir brillant. Pour donner plus de charisme, le soubassement du pare-chocs avant, le vitrage latéral, ainsi que la lunette du hayon sont assombris.

Le profil, pour sa part, exhibe fièrement le logo «R» sur les ailes, qui s’acoquine avec des jantes en aluminium de 21 pouces, couleur Dark Graphite.

Ajoutez à ces améliorations stylistiques, des feux IQ Light aussi efficaces en matière d’éclairage qu’agréables de point de vue stylistique, et vous obtenez un Touareg qui fait tourner les têtes partout où il passe. Il s’agit bien d’un éclairage intelligent composé, à l’avant, de projecteurs Matrix LED avec régulation dynamique du faisceau lumineux. Et de feux arrière à LED, équipés de clignotants séquentiels, qui en mettent plein les yeux.

Autre point fort du Touareg R-Line, réside dans son habitacle raffiné, bonifié de sièges avant chauffants et rafraîchissants avec fonction massage, / d’habillages en cuir plein fleur, / de clim auto diffusée sur 4-zones avec réglage individuel, d’une interface téléphonique «Business», ainsi que d’un pack d’éclairage de l’ambiance intérieure personnalisable selon 30 couleurs.

Ici, l’efficacité digitale et l’exubérance des équipements, sont le combo gagnant. Jugez-en vous-mêmes, l’écran d’instrumentation de 12 pouce associé à l’immense display de 15 pouces, constituent l’une des interfaces numériques les plus gigantesques. Une fois illuminé, ce tableau de bord fait penser au cockpit d’un jet privé.

Raffiné, le troisième opus du Touareg n’en demeure pas moins fougueux, malgré son embonpoint dépassant les 2 tonnes. Cette vivacité, il la doit à son 3.0 litres TDI de 259 ch et 600 Nm. Outre le silence de fonctionnement, ce 6-cylindres en V répond instantanément à l’appel de l’accélérateur.

Le bloc TDI s’accompagne de la boîte automatique à double embrayage et 8 rapports, secondée par la transmission intégrale 4Motion qui répartit le couple sur les 4 roues motrices.

Distillant un confort royal sur les grandes voies rapides, la suspension pneumatique, réglable en hauteur, se montre très efficace pour enjamber les obstacles en off-road.

Le système à 4 roues directrices, quant à lui, accentue la maniabilité sur les passages sinueux, offrant ainsi une sensation de légèreté et un plaisir de conduire autrement fascinante. En cumulant toutes ces qualités routières, on peut dire que le bilan dynamique est tout simplement impressionnant.

Les tarifs du Volkswagen Touareg

En définitive, grâce à ses raffinements sublimes et ses liaisons au sol perfectionnées, le Touareg R-Line a conquis ses lettres de noblesse dans le giron des gros SUV de luxe. Question financement, la version R-Line est tout sauf donnée, puisqu’elle réclame une enveloppe de 849 000 DH.

Galerie

previous arrow
next arrow
Slider

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here