Volkswagen Golf 8 : Evolution, pas de révolution

0
241

La huitième génération de Volkswagen Golf 8 a été présentée dernièrement. Comptabilisant déjà 45 ans de carrière, elle ne cesse d’évoluer et cela s’opère avec délicatesse en rajoutant plus de dynamisme, confort et connectivité à chaque nouveau modèle.

Avec 35 millions d’exemplaires cédés, en sept générations depuis 1974, la Golf de Volkswagen se renouvelle, tout en conservant ses fondamentaux. Elle ne quitte pas son imposant montant arrière en tôle, et reprend le même ratio entre les surfaces vitrées et la carrosserie, le tout pour une longueur totale identique de 4,29 m. Cette nouvelle Golf se distingue principalement par son capot plus abattu, sa calandre amincie au point de devoir faire déborder le logo Volkswagen vers le bas, alors que les phares s’affinent grâce à la technologie LED et se prolongent par une petite tige lumineuse sur chaque aile.

Au niveau de l’intérieur, le changement est plus bruyant, le format reste presque le même. Mais les vraies évolutions s’observent à l’avant : ici, Volkswagen abandonne l’habituel mobilier traditionnel. Plus de console centrale, remplacée par une planche de bord en suspension. L’ensemble est voulu très épuré avec un nombre de commandes réduit au minimum. On le voit, même le levier de vitesses veut se faire plus camouflé ! La numérisation et la connectivité de la Golf 8 ont beaucoup évolué. Tous les affichages du poste de conduite sont numériques, les surfaces tactiles sensibles ont remplacé presque tous les commutateurs classiques.

La nouvelle Golf 8 rajoute le IQ Drive. Cette nouvelle fonctionnalité du régulateur de vitesse adaptatif gère non seulement les distances mais aussi la vitesse, en liaison avec la lecture des panneaux de limitation. Ainsi, la voiture est désormais capable de moduler seule son allure, notamment à l’approche des zones où le ralentissement est nécessaire, comme par exemple un rond-point ou un carrefour.

La motorisation a subi une hybridation par rapport à la Golf actuelle, de nouvelles motorisations font leur apparition. Les 1.4 TSI cèdeont leur place à des blocs 1.5 TSI et tous les moteurs essence seront équipés d’un filtre à particule. Sur certains, une hybridation légère avec batterie 48 volts devrait apparaître. Une batterie tampon permettra même de déplacer l’auto sur quelques mètres, par exemple pour les manœuvres de parking. L’apparition d’un nouveau bloc 1.5 TDI plus sobre et plus respectueux de l’environnement que le 1.6 TDI devrait ravir les fans de diesel. En outre, Volkswagen nous promet le retour prochain de la GTi, ainsi que d’une Golf R culminant à plus de 300 ch. Il sera aussi question d’une carrosserie break, mais malheureusement, cette Golf 8 fait définitivement ses adieux à la silhouette 3 portes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here