Volkswagen Arteon : Zen Attitude

0
80

Après une courte existence sans un souvenir impérissable, la Volkswagen CC a tiré sa révérence pour laisser place à une charismatique berline 5 portes : Volkswagen Arteon. Cette paisible routière met en avant la qualité d’accueil et la finition exemplaire de son habitacle, pour séduire les bons pères de famille… décontractés.

Positionnée un cran au-dessus de la Passat, l’Arteon concilie le classicisme d’une grande berline au dynamisme d’une belle sportive.

Dans cette livrée jaune Kurkuma un peu avant-gardiste, la berline 5 portes allemande exhibe le nouveau design signé Volkswagen, que l’on pourrait probablement voir sur les futurs rejetons de Wolfsburg. Mais une chose est sûre, sa carrure statutaire, qui s’étend sur une longueur de 4 mètres 86 (+10 cm que la Passat) et une largeur de presque 1,9 m, ne passe pas inaperçue. Impressionnante, sa face avant est entièrement dévorée par les lignes de la calandre chromée, fusionnant harmonieusement dans les phares 3D à LED et le capot moteur. Le profil, de même acabit, se met en valeur par des lignes tracées au cordeau et des surfaces relativement lisses. Ici, on apprécie surtout la découpe des larges portières sans encadrement de vitre, qui facilitent l’accès à bord.

On remet les mêmes

A bord, l’habitabilité est remarquable, mais le design est une pure et simple réplique de l’actuelle Passat. On aurait aimé voir un peu plus de fantaisie de la part d’une berline qui prétend au statut de Grand Tourisme, mais non. Les «décorateurs d’intérieur» de Wolfsburg ont rangé leurs pinceaux cette fois-ci. Heureusement, la finition et le choix des matériaux sont meilleurs à tout point de vue. L’Arteon se rattrape également par sa dotation imbattable ! Disponible en 4 finitions, elle propose dès la version de base (Advance) 8 airbags, sièges électriques, système de surveillance périmétrique Front Assist. La finition «Elegance» est encore plus richement dotée : sièges conducteur avec fonction massage, système de navigation avec cartographie Maroc, bois précieux sur le tableau de bord,  feux de route directionnels… Enfin, la R-Line, la plus charismatique de toutes, met l’accent sur la sportivité en y ajoutant des sièges confortables ultra adaptables, régulateur automatique de distance, affichage tête haute, toit panoramique, volant sport avec palette.

Sous le capot, on retrouve le 2.0 TDI qui existe en deux niveaux de puissance : 150 ch qui équipe les versions (Advance, Business et Elegance), alors que la version R-Line détient l’exclusivité du 170 ch. Tous ces blocs s’accouplent avec la boîte DSG 6 rapports à double embrayage, asservie par des palettes au volant sur la version R-Line. Au final, il faut signaler que l’Arteon, en tant que berline 5 portes aux prétentions haut de gamme, s’affiche à un ticket d’entrée très agressif : 380 000 DH, et même celui de la version R-Line, 570 000 DH, demeure raisonnable.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here