Vidéo Ford Focus ST : «Thug Life, Bro!»

0
179

Ford Europe a tout cassé après avoir posté une vidéo dédiée à la Focus ST sur sa chaîne Youtube officielle. Plus de 60 000 vues en 24 heures ! C’est vrai que la GTI à l’Ovale bleu est une bombasse, une sportive accomplie. Mais c’est la «battle» à laquelle elle se livre face au rappeur britannique Blakie qui a affolé les compteurs, qui a fait du document qui a immortalisé ce «clash» une vidéo virale !   

Pour faire le buzz autour de la présentation de l’exécution ST de sa Focus, Ford Europe a pondu un spot promotionnel futé comme tout.Confiée à un pilote tout de blanc vêtu et casqué (The Stig ?), la voiture fait montre de son potentiel sur route fermée.

Jusque-là, rien de très nouveau, me direz-vous ! Sauf qu’un spécialiste britannique du Mumble rap, Blakie, s’en mêle. Après avoir fait son petit numéro de trap sur l’asphalte du circuit, il pose son séant sur le siège passager de la nouvelle flèche de Dearborn non sans poursuivre sa performance, malgré le rythme effréné adopté par le pilote. La vidéo s’achève avec une courte séquence de drift sur ce qui semble être un disque vinyle placé sur un tourne-disques !

Pas étonnant que cette vidéo soit devenue virale en moins de temps qu’il n’en faut à une Ford GT pour remporter sa catégorie aux 24 Heures du Mans… Moins d’un jour après sa publication, elle comptabilisait déjà plus de 60 000 vues !

La «guest-star» Blakie a dû rameuter une partie de ses fans. Cela dit, la ST 4 a suffisamment de qualités intrinsèques pour faire le buzz toute seule. Avec son look qui ne laisse planer aucun doute sur ses velléités sportives, ses jantes de 19 pouces chaussées de Michelin Pilot Sport 4S spécifiques, ses semi-baquets Recaro, son 4-cylindres 2,3 l EcoBoost de 280 ch et 420 Nm – emprunté à la grande sœur Mustang ; excusez du peu ! -, son différentiel autobloquant à glissement limité, ses suspensions actives, ou encore son Launch Control, son mode de conduite Track et son système Rev-Matching, qui reproduit artificiellement l’effet du talon-pointe, la variante essence dispose du barda de la sprinteuse émérite.

Plus sage, la ST Diesel n’en est pas moins une formidable machine à rouler vite. Elle est dotée d’un 2.0 l EcoBlue de 190 ch et 400 Nm et s’offre une dégaine presque aussi suggestive. Ces deux variantes de la ST 4 sont proposées avec une boîte manuelle à 6 rapports ou une transmission automatique à 7 rapports avec palettes au volant

«Sky is the Limit»

Les perfs dont Ford crédite ces deux Focus dopées à la créatine et qui ne seront disponibles à la vente en Europe que cet été (sur le marché local, nous en sommes encore à espérer les versions de lancement de la quatrième génération de la Focus, commercialisée en juin dernier de l’autre côté de Mare Nostrum), sont là pour le prouver : la GTI pure et dure, la ST essence, cette Focus de haut de panier – en attendant la déclinaison RS -, abat le 0 à 100 km/h en moins de six secondes – comme sa rivale la plus directe, la Renault Mégane RS 280.

Pour rappel, la Focus ST 3, qui dispose d’un déficit de 30 ch et de 60 Nm par rapport à sa remplaçante, réclame 6,5 secondes pour boucler cet exercice. Et dire que la prochaine RS mettra tout ce beau monde d’accord !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here