Vespa Elletrica : La Dolce… Volta

0
450

Avant de parler de ce modèle, nous vous devons une petite explication par rapport au titre ci-dessus, mix entre le titre de l’un des chefs-d’œuvre les plus marquants de Federico Fellini, «La dolce vita», et le nom de l’inventeur de la pile électrique, Alessandro Volta.

Evoluant à domicile au Salon Eicma de Milan, Vespa y a marqué les esprits en présentant Ellettrica, version vertueuse de son scooter mythique. Si son look évolue de manière parcimonieuse, la fiche technique n’a guère plus rien à voir avec celles des variantes à moteur thermique.

Le module électrique de cette guêpe accro au jus est capable de générer de 2 kW à 4 kW (entre 2,68 ch et 5,43 ch). C’est honorable, sachant qu’un Vespa LX 50 à moteur 2 temps dispose de 3,8 ch. Créditée d’une autonomie moyenne de 100 km, ce qui devrait être largement suffisant dans le cadre d’une utilisation urbaine, la batterie de cette Ellettrica se recharge intégralement en 4 heures grâce à un câble qui s’escamote sous le siège du conducteur et qui peut être connecté à une prise murale classique comme à une station de recharge publique.