Véhicules particuliers : Les SUV consolident leur leadership

0
346

Au titre de l’année 2021, le marché automobile a confirmé certaines tendances. Dans le segment des véhicules particuliers qui a totalisé 154 123 unités, toutes les catégories ont progressé en termes de ventes à l’exception des monospaces qui ont reculé de 44,6%.

Ainsi, la catégorie des SUV continue sur sa lancée en occupant une part de 31,4% (+39,3 de croissance), les citadines 26,3% (+37,2), les ludospaces revendiquent 15,9% (+35,7), les citadines sedan 10,7% (+43), les compactes 7,2% (+8,5), les micro-citadines 2,7% (+81,8), les moyennes 1,2% (+46,9), les routières 1,2% (+64,1), les coupé/cabriolets 0,7% (+10,4) et les voitures de luxe affichent  0,1% avec une croissance de 128,8%.

Le segment premium a fait mieux que la moyenne du marché. Cette catégorie représente 9,6% des ventes totales VP. Elle a réalisé une croissance de 11% par rapport à l’année 2019.

Les véhicules électriques et hybrides ont connu, eux aussi, un essor remarquable. Le volume des livraisons a totalisé 4 884 unités, soit une hausse de 145%. Leur part de marché grimpe à 3,2%. Signalons aussi que l’offre dans cette catégorie est en nette progression : jusqu’en 2017 une marque seulement était offerte, 7 à partir de 2018 et 11 en 2021.

Au niveau des ventes par région, Casablanca est toujours leader avec 39,2% de parts de marché bien qu’elle ait connu une baisse des ventes de 6,8%. Elle est suivie par Rabat avec 11,8% (+9,1), Agadir 9,1% (+14,9), Marrakech 6,8% (-9,3), Tanger 4,8% (+46,4) et Fès 4,1% (+6,6).

En raison du manque de visibilité dû à la crise sanitaire, l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (Aivam) a annoncé que l’Auto Expo ne sera pas organisé en 2022.

Il faut savoir qu’un salon nécessite entre six mois à un an de préparations. Dans les conditions actuelles, il est difficile de tenir des engagements et de convaincre les partenaires, explique l’association qui a organisé un webinaire pour présenter le bilan du marché au titre de l’année 2022.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here