Véhicules d’occasion – Segment premium : Les spécificités du marché

0
584

Dans le marché des véhicules d’occasion, le segment premium revêt une place particulière du fait qu’il est destiné à une clientèle ciblée et exigeante. Le plus souvent, il est investi par un réseau organisé notamment les garagistes et les filiales VO des concessionnaires. Pour les opérateurs du secteur, c’est un segment attrayant qui a ses propres codes.

Contrairement aux marques généralistes dont les véhicules sont plus commercialisés dans le marché informel régi par un mode opératoire classique, le segment des véhicules d’occasion premium (VOP) est plutôt orienté vers une relation client personnalisée. Ce marché fonctionne selon un réseau qui lui est dédié (showrooms et garages). L’agent commercial VOP maîtrise son produit et le prix n’est pas un frein puisqu’il y a une grande marge de manœuvre de négociation. Les professionnels du secteur, que ce soit à l’achat ou à la vente, proposent également des services d’accompagnement dont notamment une garantie qui varie de 6 à 12 mois. Les offres déclinées sur le marché sont de trois catégories.

Il y a d’abord les produits proposés par les concessionnaires via des filiales qui leur sont propres. Ces véhicules sont contrôlés et répondent parfaitement aux normes du constructeur mais ils sont généralement plus chers que la moyenne du marché.

En perpétuelle progression, ce créneau présente toutefois des offres limitées. Les prix sont fixes mais peuvent parfois être légèrement négociables. Les acquéreurs sont accompagnés dans le processus d’achat lors des différentes étapes, comme les démarches administratives et le contrôle technique. Le showroom dédié présente un cadre de confort et de sécurité pour les clients. Les commerciaux sont formés, maîtrisent parfaitement le produit exposé quelle que soit la marque et sont disponibles pour répondre à toutes les questions des clients.

Ensuite, on recense les garagistes qui présentent en général des produits de bonne facture et des voitures importées qui n’existent pas dans le neuf. Toutefois, l’attention est attirée car certains opérateurs malintentionnés procèdent à des arnaques au niveau des prix, dissimulent des vices cachés ou rectifient le nombre de kilométrages parcourus.

Enfin, on retrouve le circuit informel, qui regroupe la majorité des marques de voitures. Les prix sont négociables mais les produits ne sont pas contrôlés donc sans aucune garantie. A ce titre, les acquéreurs doivent être très vigilants.

S’agissant des spécificités du marché VOP au Maroc, certaines études font ressortir différents indicateurs. Ainsi, le prix moyen d’un VO Premium est de 198 000 DH
contre 107 000 DH pour un véhicule généraliste (Le prix moyen d’un véhicule d’occasion premium varie du particulier (136 000 DH) au professionnel (200 700 DH). Quant à l’âge du véhicule premium, il est de 8 ans chez un professionnel et de 15 ans chez le vendeur particulier ! Cela signifie que l’on retrouve un VOP récent chez le professionnel automobile marocain (loueur, garagiste ou revendeur) mais il peut atterrir chez le concessionnaire dans le cadre d’une reprise.

La décote d’un VO premium est plus élevée par rapport à celle d’un VO généraliste, et ce pour plusieurs raisons. Tout d’abord, les véhicules du premier segment sont le plus souvent soumis à une vignette supérieure ou égale à 8 ch. La puissance fiscale est fonction de la puissance mécanique. La prime de l’assurance est, elle aussi, tirée vers le haut. Contrairement au client du segment premium, celui du VOP est très regardant sur les coûts d’usage. Généralement, il s’agit d’un jeune cadre ou d’un père de famille issu de la classe moyenne qui aspire, avec l’acquisition de ce genre de véhicules, manifester son appartenance à une catégorie socioprofessionnelle de haut rang. C’est un fin connaisseur, qui a procédé à des recherches sur Internet ou a demandé conseil à ses proches et amis avant de finaliser l’achat.

Concernant la formule d’achat, de nombreux acquéreurs optent pour le paiement au comptant. D’autres par contre sollicitent un crédit à la consommation pour payer tout ou partie du prix du véhicule. Le marché VO est intimement lié à celui du véhicule neuf (VN). Les nouvelles formules dites «crédit ballon» avec un apport minimum de 20% ont donné une nouvelle impulsion à l’activité. Ces formules permettent d’avoir des mensualités avantageuses lors de l’achat du neuf. En ce sens que cette forme de crédit permet à l’acheteur de changer de véhicule selon une périodicité fixée. Par exemple, après une certaine période, le concessionnaire met à la disposition d’un éventuel acquéreur un nouveau véhicule neuf et met en vente l’ancien dans son showroom VO.

Les marques germaniques très sollicitées

Le segment premium est défini au Maroc par tous les véhicules dont la valeur du neuf dépasse 400 000 DH et qui sont soumis à la taxe de luxe. 14 marques se partagent ce marché avec un trio de tête formé par Mercedes, BMW et Audi. Les segments les plus sollicités sont généralement les SUV et les berlines.

S’agissant de la motorisation, le diesel est largement plébiscité avec une part de plus de 75%. Plus le véhicule est d’âge récent et plus la part du diesel augmente. Reste à préciser également que le VOP au Maroc représente 12% du parc automobile.

La répartition géographique du marché révèle que l’axe Casablanca-Rabat s’accapare 60%. Un taux similaire à celui du neuf.