Toyota Yaris Cross 2024 : Mise à jour de circonstance

0
1534

Plus performante et plus raffinée, la Toyota Yaris Cross s’offre une petite mise à jour de mi-carrière. Voici les changements les plus marquants.

Sortie en 2021, la Toyota Yaris Cross connaît un certain succès aussi bien sur notre marché qu’à l’international. Pour consolider sa position, elle vient de se bonifier d’une finition haut de gamme et reçoit une deuxième propulsion hybride de 132 ch. L’opération d’hybridation passe par un 3-cylindres essence 1,5 litre, combiné à un moteur électrique. Loin d’être un foudre de guerre, le nouveau combo est assez suffisant pour passer de 0 à 100 km/h en 10,7 s.

Il est clair que la marque Toyota tente d’optimiser les caractéristiques essentielles de la Yaris Cross, tout en préservant les points forts qui lui ont valu le titre de World Urban Car, en 2022. De même, cette optimisation s’inscrit dans le droit fil des préférences et des motivations d’achat des clients du segment B. Mais bousculée par un bon nombre de modèles, réussira-t-elle à conserver son leadership ?

Changements discrets

Les changements esthétiques de ce modèle sont trop subtils. Cela dit, le catalogue de la Yaris Cross 2024 propose la nouvelle finition haut de gamme Premiere. Laquelle se distingue par sa teinte de carrosserie biton, vert Aventurine avec un toit noir, mais aussi par des jantes spécifiques de 18 pouces à cinq bâtons. Les clients pourront également opter pour d’autres couleurs bitons, telles que le blanc Lunaire nacré et gris.

Des gadgets utiles

Même ton à l’intérieur où l’on découvre une ambiance agréablement décorée. Comme en témoignent les surpiqûres de la sellerie, en totale symbiose avec les touches décoratives du tableau de bord et des portières. Pour ce qui est de l’ergonomie, une nouvelle interface numérique fait son apparition. Désormais, l’instrumentation est entièrement digitalisée avec un affichage de 12,3 pouces, tandis que l’écran central d’infodivertissement offre le choix entre 9 ou 10,5 pouces. L’assistant vocal «Hey Toyota» étant optimisé, les deux écrans se révèlent compatibles avec les applications Apple CarPlay et Android Auto.

Le confort d’utilisation s’accentue avec la nouvelle clé digitale, intégrée à l’application MyToyota, qui permet à cinq utilisateurs d’accéder à leur véhicule grâce à leur smartphone. Faut-il le rappeler, l’application MyToyota offre d’autres fonctions très utiles, telles que la mise en marche de la climatisation et l’activation des feux de détresse. Or, les changements les plus marquants il faut les chercher ailleurs, sous le capot, bien sûr.

Montée en puissance

Outre la motorisation hybride 116 ch actuelle, le petit SUV nippon fait désormais appel à une toute nouvelle chaîne cinématique hybride d’origine Toyota. Plus puissante (132 ch), celle-ci se compose d’un moteur à essence de 1 490 cm3 de cylindrée, développant 68 ch, combiné à l’ensemble boîte-pont avec un moteur électrique (MG1).

Le poids du véhicule n’ayant pas été modifié (environ 1 200 kg), les performances sont au rendez-vous avec le 0 à 100 km/h expédié en 10,7 s, et 8,9 s pour passer de 80 à 120 km/h. Et bien sûr, la boîte automatique de type CVT, n’est pas étrangère à cette évolution.

Or, cette chaîne de propulsion sera disponible sur les finitions haut de gamme : Collection, GR Sport et, surtout, Premiere, qui vient de faire son apparition. Pour le reste, le confort acoustique est vibratoire, mais plus soigné avec des silentblocs greffés sur le support moteur. Mais aussi par le renforcement de l’isolation du tableau de bord, du capot moteur, ainsi que l’utilisation de verres plus épais pour le pare-brise et les vitres latérales.

Enfin, la Toyota Yaris Cross restylée sera commercialisée à partir du premier semestre 2024.