Toyota RAV4 Hybride, Auto-Moto 2MTV

0
285

En 25 ans d’existence, le Toyota RAV4 n’a jamais cessé de manifester une incroyable capacité d’adaptation à toutes les époques. Propulsée exclusivement par une motorisation hybride, cette cinquième génération parachève un long cycle d’évolution. Revue de détail.

Armée d’une solide notoriété, le SUV nippon ambitionne de séduire les passionnés de la mobilité verte, soucieux à la fois du bien-être de la planète et du budget de consommation en carburant.

Si les changements stylistiques sont presque insignifiants, avec un capot plus horizontal que jamais, et des passages de roues qui semblent être taillés au rabot, l’intérieur, en revanche, opère une réelle montée en gamme. On y découvre une sellerie de bonne facture, ainsi que des revêtements plus souples au niveau de la planche de bord et des portières. Les futurs propriétaires de ce modèle apprécieront surtout le confort des sièges, façon baquet, très enveloppants et généreusement rembourrés.

Les assistants numériques sont dans l’air du temps, comme en témoigne l’indicateur de vitesse de 7’’, permettant de basculer entre l’affichage numérique et analogique, ainsi que le système multimédia Toyota Touch, pilotable via l’écran tactile. Tout l’intérêt de ce modèle réside dans sa propulsion hybride. Développée par les ingénieurs maison, elle se compose d’un bloc essence de 2.5 litres de 222 ch, associé à un module électrique.

Comme sur sa grande sœur, la Prius, cette technologie est réglée comme du papier à musique. Au besoin, le module électrique entre en action pour donner un coup de main à son homologue thermique, ce qui fait grimper le rendement, et réduire la consommation de carburant, dont la moyenne tourne autour de 4,5 litres aux 100.

En fonction des conditions de la route, le conducteur peut activer l’un des 4 modes de conduite : Sport, Normal, Eco ou encore EV (Electric Vehicle) considéré comme le plus sobre de tous. Le potentiel généré est canalisé par la boîte électronique à variation continue, comme c’est le cas de pratiquement tous les véhicules hybrides. Outre la sobriété exemplaire, le Toyota RAV4, dans sa version hybride, bénéficie de l’exonération de la vignette, ce qui tire à la baisse ses charges d’exploitation. Il totalise ainsi pas mal d’avantages pécuniaires qui le placeraient probablement en réelle alternative à bien d’autres SUV diesel.

Facturée à 385 000 DH, la finition Dynamic offre une dotation riche en équipements de sécurité et de confort, comme le régulateur de vitesse, la caméra de recul, l’allumage automatique des phares, ainsi que de jolies jantes alu de 17’’. Moyennant un supplément de 18 000 DH, la version Dynamic Plus ajoute l’ouverture électrique du coffre et le toit ouvrant électrique.

Galerie

previous arrow
next arrow
Slider

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here