Toyota C-HR : Sexy Toy’ !

0
734

Petit frère du RAV4, dont la première génération revendique la création du segment des SUV compacts (statut que lui conteste le Suzuki Vitara), le C-HR est un SUV compact à l’allure spectaculaire, sexy au possible. Ses lignes tortueuses, très travaillées, son pavillon fuyant, ou encore ses poignées de portières arrière dissimulées au niveau du montant C, lui confèrent une allure de coupé. Même son de cloche à bord : la planche de bord épurée est surmontée d’un vaste écran de 8 pouces au look délicieusement asymétrique. Bonne surprise, l’habitabilité ne pâtit pas vraiment de la dégaine sculpturale et exubérante du véhicule. Seul le coffre (377 dm3) lui paye un petit tribut.

Au rayon mécanique, le C-HR dispose, au choix, du bloc essence 1.2 l turbo de 116 chevaux ou du dispositif hybride repris à la référence en la matière, la Prius, et qui embarque un bloc thermique de 1.8 litre couplé à une boîte auto à variation continue et développant une puissance cumulée de 122 chevaux. Abordons, pour finir, la douloureuse, qui ne l’est pas tant que ça, le C-HR équipé du 1.8 Hybride s’affichant à partir de 286 000 DH.