Suzuki Vitara : Légende réinventée

0
179

En 1988, le Vitara posait les jalons du sous-segment des SUV urbains, qui n’a véritablement explosé qu’une fois que la deuxième et la troisième génération du petit 4×4 nippon ont dilapidé l’incroyable capital sympathie des débuts. Conçu pour rattraper le temps perdu, le nouvel opus entend écrire sa propre légende !

L’histoire entre la division automobile de Suzuki et le Maroc n’est pas un long fleuve tranquille. Après une longue traversée du «Sahara» ces dernières années, cette carte automobile s’est rebiffée en entrant dans le giron de CFAO Motors, en signant son retour à l’occasion de la dernière édition du salon Auto Expo et en affichant, à l’issue de cet événement, une moisson commerciale assez miraculeuse, à en croire les responsables locaux de la marque japonaise.

En fait, l’histoire du Vitara ressemble à celle qui vient d’être contée. C’est la première génération de ce petit 4×4 qui a préparé le terrain aux SUV urbains et aux véhicules de loisir tels que nous les connaissons aujourd’hui. Rapidement devenu iconique, le Vitara n’a pas eu la descendance qu’il méritait, hélas. Ses «rejetons» n’ont pas su tenir le choc face aux rivaux rameutés par son succès, au premier rang desquels figure le Toyota RAV4 originel.   

Pour retrouver son rang, pour se faire une place au soleil dans la catégorie des crossovers urbains, le Vitara quatrième du nom avance des arguments de poids, à commencer par son look original et fun. L’esprit du premier Vitara est clairement invoqué.

A bord, seuls quelques plastiques durs invitent au même constat. Un détail que font vite oublier la présentation moderne de ce SUV de 4,18 m de long, son habitabilité royale et son niveau d’équipements honnête (écran tactile de 7 pouces) dès la finition de base (Avantage) et au-dessus de la moyenne du segment (clim auto, caméra de recul, couleur de toit différenciée, etc.) sur le haut de gamme Privilège.

Jusqu’ici, tout va bien !

Doté d’une transmission aux roues avant, le Vitara disponible sur notre marché est animé par un 4-cylindres Diesel 1.6 l DDIS de 120 ch et 320 Nm. Couplé à une boîte manuelle à six rapports, il atteint une Vmax de 180 km/h.    

Pour mettre toutes les chances de son côté, le nouveau Vitara a également soigné sa grille tarifaire. Démarrant à 198 000 DH, elle plafonne à 225 000 DH.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here