Sécurité routière : Volvo Cars lance l’initiative EVA

0
275

En lançant l’initiative EVA (EqualVehicle for All – voitures égales pour tous), Volvo Cars met la barre encore plus haut en matière de sécurité routière.

Véritable pionnier en matière de sécurité routière, le constructeur suédois veut consolider ses ambitions à travers le programme «0 mort et 0 blessé à bord des véhicules de la marque à l’horizon 2020».

A travers cette initiative, l’équipe d’accidentologie de Volvo Cars anticipe, dans les moindres détails, toutes les possibilités et hypothèses de crashs qui pourraient subvenir, et ce à travers des simulations qui collent intimement à la réalité. «C’est depuis la création de la marque en 1927 que Volvo Cars a décidé de se concentrer sur la sécurité et d’en faire l’une des valeurs centrales de l’entreprise. C’est pour cette raison d’ailleurs que, chez Volvo Cars Maroc, le principe qui nous guide dans tout ce que nous faisons est et doit rester la sécurité», affirme Anbar Dellero, directrice marketing et communication chez Scandinavian Auto, importateur exclusif de la marque Volvo au Maroc.
Si à aujourd’hui, la plupart des constructeurs produisent encore des voitures sur la seule base de données issues de mannequins de crash test dont la morphologie est masculine, cela n’est pas le cas chez Volvo. Et pour cause, le constructeur collecte des données sur la vie réelle en représentant de manière équitable tous les types de morphologies. «Voici plusieurs décennies déjà que Volvo travaille à identifier le type de blessures les plus susceptibles de se produire au cours de différents scénarii d’accidents, et ce aussi bien chez l’homme, que chez la femme et chez l’enfant. Lancée par Volvo Cars, l’initiative EVA fait de la sécurité équitable son principal leitmotiv», précise Dellero.

Ainsi et grâce à l’initiative E.V.A., Volvo a réussi à mettre en place un dispositif de protection efficace contre le coup du lapin chez les femmes. Dénommé WHIPS, ce système combine un appuie-tête robuste exclusif avec la présence d’un siège intelligent, conçu pour protéger à la fois la tête et la colonne vertébrale. L’écart entre hommes et femmes face à ce type de risque a de fait complètement disparu.

Il convient de noter que, dans le cadre de l’initiative E.V.A., Volvo a partagé les résultats de plus de 40 ans de recherche. Pendant plus de quatre décennies, ce ne sont pas moins de 40 000 accidents qui ont été étudiés et plus de 2 000 analyses qui ont été produites. Ces expérimentations ont servi à la R&D, de même qu’elles ont aidé à orienter l’attention du constructeur sur tel ou tel élément de sécurité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here