Seat Ateca : Les bienfaits du métissage

0
85

Pour son tout premier crossover, Seat a mis les petits plats dans les grands. Il faut dire que l’Ateca, dont le nom de baptême fait, tradition maison oblige, référence à un toponyme espagnol (d’origine arabe), utilise la même plateforme que le Volkswagen Tiguan. Il affiche des dimensions plus compactes que ce dernier, mais un style extérieur somme toute assez proche, qui se signale par des lignes sobres, rationnelles, même si sa signature lumineuse ouvragée, ou encore sa calandre au maillage sophistiqué, lui confèrent un côté «olé-olé» bienvenu.

A bord, le SUV catalan se rapproche des standards allemands, ce qui est clairement un avantage au plan de la qualité perçue. Cela dit, c’est aussi synonyme d’une présentation un peu trop sérieuse, voire «rigoriste». Un peu de fantaisie, de «chaleur du sud» n’eut pas été de trop. En revanche, rien à dire en ce qui concerne l’unique groupe motopropulseur disponible, composé de la boîte à double embrayage DSG à 7 rapports et du 2.0 TDI de 143 ch et 320 Nm, duo qui anime un autre aspirant au titre de la Voiture de l’année 2018, le Q2. Dernier point positif, les tarifs sont «sudistes», qui débutent à 279 900 DH. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here