Salon de Munich : Porsche dévoile le concept Mission R

0
598

Porsche fait une entrée remarquée au Salon international de l’automobile à Munich. Taillé pour la course, le concept Mission R allie technologies de pointe et matériaux durables, avec une caisse en composite renforcé de fibres naturelles.

Le modèle de compétition 100% électrique avec sa silhouette ramassée et ses lignes futuristes reprend les codes stylistiques des sportives de Zuffenhausen (Stuttgart). Les compétitions clients occupent une place de choix chez Porsche. Depuis les débuts de l’édition allemande de la Porsche Carrera Cup il y a 31 ans, le constructeur de voitures de sport a produit et livré plus de 4 400 modèles de type Cup conçus à Weissach. Ces modèles de course, qui allient hautes performances et fiabilité, sont engagés dans 30 compétitions mono marque dans le monde entier. La Mission R de Porsche préfigure l’avenir des compétitions mono marques tout électriques.

«Porsche a pour vocation d’exaucer les rêves des passionnés d’automobile, y compris en compétition. Sur circuit, nous mettons à l’épreuve la capacité d’innovation de l’entreprise, nous explorons de nouvelles voies et nous nous attachons à signer de grandes performances», déclare Oliver Blume, président du Directoire de Porsche AG.

«Forts de notre engagement en Championnat du monde de Formule E, nous entendons désormais franchir une nouvelle étape en matière d’électromobilité. Le concept que nous présentons préfigure les lignes du futur modèle de course tout électrique destiné aux compétitions clients. La Mission R conjugue performance, design et durabilité, autant de qualités qui caractérisent la marque Porsche», ajoute-t-il.

En mode Qualification, le modèle à transmission intégrale avec sa puissance cumulée de près de 1 100 ch abat le 0 à 100 km/h en moins de 2,5 s. Sa vitesse de pointe dépasse les 300 km/h. Sur circuit, le prototype électrique réalise des performances au tour équivalentes à l’actuelle Porsche 911 GT3 Cup. Avec ses moteurs électriques de conception nouvelle et les cellules de sa batterie équipée d’un système novateur de refroidissement par huile, la Porsche Mission R délivre en mode Course une puissance continue de 680 ch. Ce système de refroidissement direct permet de supprimer le déclassement en puissance nominale de la batterie, lié aux contraintes thermiques (derating).

Le train avant est équipé d’un moteur électrique d’une puissance maximale de 435 ch, le train arrière d’un moteur d’une puissance maximale de 653 ch. Avec son alimentation 900 V et le système Porsche Turbo Charging, un arrêt aux stands d’une quinzaine de minutes suffit à faire passer l’état de charge de la batterie (State of Charge) de 5% à 80%. La puissance de charge maximale est de 340 kw. En outre, la Porsche Mission R bénéficie des dernières évolutions du système aérodynamique actif Porsche Active Aerodynamics (PAA) avec réduction de la traînée (DRS). À l’avant, le système DRS est composé de trois ailettes logées dans chacune des deux entrées d’air latérales. À l’arrière, la réduction de traînée est assurée par un aileron doté d’un pan fixe et d’un volet réglable.

Outre le groupe motopropulseur à batterie innovant, la caisse est également conçue dans une optique de réduction des émissions de CO2 et de développement durable : elle est principalement composée de matériau composite renforcé de fibres naturelles (PRFN). Ces fibres naturelles sont constituées principalement de lin issu de l’agriculture. Ce matériau écologique est également utilisé pour la lèvre aérodynamique du spoiler avant, le diffuseur et les jupes latérales. L’habitacle de la Mission R fait également la part belle aux matériaux composites renforcés de fibres naturelles (PRFN), que ce soit pour les panneaux de porte, la cloison arrière et le siège.

L’habitacle a été entièrement conçu pour placer le pilote au centre. Un écran ergonomique positionné entre les poignées du volant affiche les informations pertinentes pendant la course. Le moniteur au-dessus de la colonne de direction permet de visualiser les images de la caméra latérale des rétroviseurs extérieurs et de la caméra en position centrale à l’arrière. Un écran tactile à droite du siège permet de consulter notamment les données biométriques du pilote. De nombreuses autres caméras couvrent différentes vues de l’habitacle pour une transmission en direct.

Avec le projet Mission R, Porsche propose une expérience de conduite qui offre une proximité entre course virtuelle et course sur circuit jamais atteinte à ce jour. L’agencement du cockpit de conception modulaire est identique à celui des simulateurs utilisés en eSport. La structure monocoque en matériau composite renforcé de fibres de carbone allie protection optimale pour le pilote, légèreté et esthétique. La nouvelle structure du toit en carbone a été qualifiée d’exosquelette par les ingénieurs et les designers de Porsche. Cette structure constitue à la fois une cage de sécurité pour le pilote et l’enveloppe extérieure du toit. La Porsche Mission R mesure  4 326 mm, une longueur légèrement inférieure à la gamme 718 Cayman actuelle. Sa largeur de 1 990 mm est toutefois nettement supérieure, et sa ligne de toit bien plus basse, avec une hauteur de 1 190 mm.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here