Salon de Genève : Hispano-Suiza Carmen

0
110

Duel de revivals avorté. Il était prévu que la firme suisse Hispano Suiza Automobilmanufaktur (HSA) défie à Genève sa rivale Hispano-Suiza Cars, basée en Espagne et chapeautée par un descendant du fondateur de la légendaire manufacture espagnole, née en 1904 à Barcelone et «tombée sous les balles» de la Seconde Guerre mondiale comme tant d’autres marques d’automobiles prestigieuses. 

Mais les organisateurs du salon de Genève ont fait le ménage, semble-t-il, privilégiant l’«Hispano» plutôt que la «Suiza». Pas trace de la Maguari suisse, hypercar basée sur une Audi A8 et disposant du V10 5.2 l de la cousine de la Lambo Huracan dont la puissance passe de 540 ch à plus de 1 000 canassons, sous l’effet d’une suralimentation poussée (turbos de gros diamètre et compresseur électriques). Seule la Carmen espagnole, hypercar entièrement électrique disposant de deux moteurs envoyant une puissance combinée de 1 019 ch aux seules roues arrière et d’une structure en carbone, a eu l’autorisation de faire admirer sa plastique de rêve sur les bords du lac Léman.

La Maguari d’Hispano Suiza Automobilmanufaktur.

Sa carrosserie néo-rétro très baroque, qui rendrait hommage à la H6C Dubonnet Xenia, une production unique datant de 1938, ne handicape en rien le coefficient de traînée, inférieur à celui d’une Porsche 918 Spyder. Enfin, les performances sont évidemment ébouriffantes : si la Vmax est limitée électroniquement à 250 km/h afin de préserver au maximum la charge des batteries de 80 kWh, le 0 à 100 km/h est pulvérisé en moins de 3 secondes.     

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here