Routes rurales : un plan d’urgence de réhabilitation

0
175

Dans le cadre de la Loi de Finances 2023, le gouvernement a annoncé de nouvelles dispositions pour réhabiliter les routes rurales.

Le ministère de l’Équipement et de l’Eau s’est engagé à résoudre le problème de 275 ouvrages d’art vétustes avec un budget de 900 millions de DH additionnels accordés au programme d’urgence. Ainsi, 120 ouvrages d’arts vétustes vont être entretenus ou reconstruits. Dans l’ensemble, le Maroc dispose de 15 713 unités dans le monde rural dont 5 436 au niveau du réseau structurant.

Lors d’une intervention à la Chambre des représentants, Nizar Baraka, ministre de tutelle, a mis l’accent sur l’importance des ponts dans la résolution du problème de déplacement des citoyens notamment en hiver. Le ministère a mis en place un système de gestion des ouvrages d’art qui a été inclus dans la Loi de Finances 2023 avec un budget de 600 millions de dirhams. Les stratégies et programmes mis en place pour améliorer la situation des routes dans le monde rural ont permis au Maroc de désenclaver plusieurs zones. Le programme national des routes rurales a permis la réalisation de 26 000 km et le désenclavement de près de 80% des différentes zones rurales du Royaume.

Dans l’objectif de lier les habitants du monde rural aux services nécessaires, le Programme de réduction des disparités territoriales a, pour sa part, permis la réalisation de 8 000 km de routes de proximité et la réhabilitation de 17 500 km de routes non classées. La priorité est accordée aux routes touristiques, les routes menant vers les services de première nécessité notamment les écoles, les marchés, les hôpitaux. L’objectif étant de faciliter la vie aux citoyens des zones rurales.