Renault Maroc : Le groupe conforte son bilan en 2021

0
545

Le groupe Renault Maroc a dévoilé ses réalisations au titre de l’année 2021 et présenté ses projections pour 2022. En dépit des contraintes sanitaires et de la crise des semi-conducteurs, le groupe a enregistré un bilan honorable tant sur le plan industriel que commercial.

«En 2021, nous avons relevé plusieurs défis et ce, malgré les difficultés rencontrées. Le Maroc est classé dans le top 5 des pays industriels du groupe Renault et dans le top 9 au niveau des ventes. Pour sa part, la production des usines marocaines représente 11% des ventes du groupe dans le monde», a révélé Mohamed Bachiri, Directeur de Renault Group Maroc.

Malgré la crise, 303 591 véhicules ont été produits en 2021 (230 002 à Tanger et 73 589 à l’usine de Somaca). Au niveau de l’export, 254 567 véhicules ont été livrés, ce qui représente 90% de la production totale. L’écosystème lancé par Renault est devenu un moteur de croissance de la filière automobile nationale, qui représente le premier exportateur du pays. Le taux d’intégration n’a cessé d’évoluer au fil des ans et devrait passer de 40% en 2016 à 65% en 2023. Pour sa part, le sourcing a atteint 750 millions d’euros en 2016 et devrait passer à 1,5 milliard d’euros en 2023, 2,5 milliards d’euros en 2025 et 3 milliards en 2030.

Bachiri a rappelé que les modèles fabriqués au Maroc sont plébiscités par les marchés, à l’image de Sandero, l’une des meilleures ventes en Europe.

Sur le plan commercial, le groupe a consolidé son positionnement de leader du marché avec une part de 40%.

«Le premier semestre de 2021 a été très dynamique. Ce qui n’est pas le cas pour le deuxième qui a coïncidé avec la crise des semi-conducteurs. Le marché aurait pu réaliser un record. Dacia et Renault sont les marques préférées des Marocains. 7 de leurs modèles sont dans le top 10 des ventes», a souligné Fabrice Crevola, Directeur de Renault Commerce Maroc.