Renault Maroc : Forte implantation à Kénitra

0
719

Le groupe Renault marque en force son implantation à Kénitra avec l’inauguration d’un nouveau site de distribution et du SAV.

Après l’ouverture de la concession «Gharb Maâmora Auto» sur 700 m2 appartenant au Groupe Sakani en plein centre-ville de Kénitra, le même investisseur lance un nouveau site au nord de Kénitra, d’une superficie d’un hectare, qui sera construit sur la route nationale menant à Tanger. Les travaux ont démarré le mois en cours pour s’achever en décembre 2020. Le projet mobilisera une enveloppe budgétaire de 30 millions de DH et générera 200 emplois dont 50 directs.

«Nous sommes ravis d’avoir de jeunes investisseurs qui sont plein de dynamisme, qui ont ouvert leur site il y a 7 mois et on s’aperçoit qu’ils sont déjà saturés. Ils veulent lancer un nouveau site qui est un projet d’envergure, qui devrait apporter un nouveau souffle à notre présence dans la région de Kénitra», souligne Laurent Diot, directeur général de Renault Commerce Maroc.

Outre le showroom, la concession «Gharb Maâmora Auto» dispose d’un service après-vente dans la zone industrielle de 1 200 m2 répondant aux normes de Renault à l’international. Il intègre des ateliers multiservice (réparation, entretien, mécanique rapide, carrosserie, magasins de pièces détachées).

«Le hub de Kénitra est un exemple, mais il existe d’autres dans d’autres villes du Royaume, comme celui de Fès ou de Nador qui ont été ouverts récemment. Une série de points de vente est prévue en 2020. Pour nous, c’est une grande fierté, qui nous incite à travailler davantage dans ce sens. Nous avons une croissance en capillarité et une croissance en qualité. Nous avons des sites modernes, bien équipés et des ressources humaines qualifiées et motivées. C’est de cette façon que nous accélérons l’extension de notre réseau tout en lui assurant les meilleures conditions pour se développer», précise Diot.

En effet, le projet de Kénitra s’inscrit dans le renforcement de la présence du Groupe Renault dans l’ensemble des régions du Royaume à travers la multiplication des points de ventes Renault et Dacia. Le groupe compte aujourd’hui 92 sites à travers le pays dont le dernier a été inauguré à Fès en septembre 2019. Le Groupe a pour objectif d’inaugurer 6 antennes supplémentaires à fin 2019 et de nombreux autres points de ventes en 2020.

Laurent Diot, DG de Maroc Commerce Maroc :

« Nous visons une croissance soutenue »

Leader du marché automobile marocain, Renault Commerce Maroc mène une stratégie d’extension très ambitieuse. Eclairage de Laurent Diot, DG de Maroc Commerce Maroc.

Autonews :  Vous venez d’inaugurer un nouveau site de Renault de dernière génération. Que rapporte ce genre d’investissement à votre réseau ?

Laurent Diot : Nous sommes ravis d’avoir de jeunes investisseurs qui sont plein de dynamisme, qui ont ouvert leur site il y a 7 mois et on s’aperçoit qu’ils sont déjà saturés.

Ils veulent lancer un nouveau site qui sera opérationnel fin 2020. C’est un projet d’envergure, qui devrait apporter un nouveau souffle à notre présence dans la région de Kénitra. Implanté sur 10 000 m2 dans une zone à fort potentiel de développement, il nécessite un investissement de 30 millions de dirhams. Nous sommes fiers d’accompagner cette jeune équipe et son programme de croissance, qui est basé sur la satisfaction client. Et motiver les employés afin de donner le meilleur.

Autonews : C’est donc le profil type de concessionnaire que vous recherchez ?

L.D. : Effectivement, nous sommes dans une logique d’accroissement de la capillarité de notre réseau, qui est le premier du pays avec 80 points de vente. Nous voulons consolider ce positionnement par de nouveaux sites qui répondent parfaitement à notre stratégie et aux besoins des clients. Le hub de Kénitra est un exemple, mais il existe d’autres dans d’autres villes du Royaume, comme celui de Fès ou de Nador qui ont été ouverts récemment. Une série de points de vente est prévue en 2020. Pour nous, c’est une grande fierté, qui nous incite à travailler davantage dans ce sens. Nous avons une croissance en capillarité et une croissance en qualité. Nous avons des sites modernes, bien équipés et des ressources humaines qualifiées et motivées. 

Autonews : Avec cette stratégie de développement du réseau, avez-vous de nouvelles ambitions en termes de parts de marché ?

L.D. : Par essence même, le marché marocain est un marché de croissance. Compte tenu du dynamisme économique et du taux d’équipement, il est appelé à croître davantage dans les années à venir.

Avec plus de 42%, le groupe Renault a une part de marché significative. On entend bien conserver notre positionnement en dépit d’une concurrence acharnée. L’implication très forte de notre groupe dans le secteur automobile à travers tous les métiers (ingénierie, commercial ou industriel) lui donne une forte impulsion pour se développer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here