Renault Koleos : Les joies du mariage mixte

0
661

Le pedigree du Koleos de deuxième génération est prestigieux : le nouveau SUV au Losange est le fruit de l’union visiblement harmonieuse de la Renault Talisman et du Nissan X-Trail.

Oubliez tout ce que vous avez toujours su à propos du Koleos. Pour ce nouvel opus, Renault est reparti d’une feuille blanche. Ou presque. Esthétiquement parlant, ce SUV du segment D donne à voir un look proche de celui de la Talisman. La face avant présente la même calandre évasée à lamelles chromées ainsi que des blocs optiques et des feux de jour «C-Shape» similaires. Les feux arrière sont également la copie carbone de ceux de la frangine, tandis que c’est à son cousin japonais, le Nissan X-Trail, que fait penser la silhouette d’ensemble.

Si le Koleos emprunte à ce dernier sa plateforme, sa motorisation, sa boîte de vitesses à variation continue X-Tronic, et, sur le haut de gamme Intens, sa transmission intégrale, qui offre trois modes de conduite (2WD, 4WD Auto et Lock), c’est l’influence de la Talisman qui se fait sentir. Le raffinement est de mise, surtout sur la version haute, dotée qu’elle est de la très agréable tablette tactile verticale de 8,7 pouces (le modèle d’accès se contente d’un écran horizontal de 7 pouces). La connectivité est convaincante. Les matériaux employés, comme la qualité de fabrication, le sont aussi. Cet habitacle convainc aussi grâce à une habitabilité proverbiale, le Koleos faisant l’impasse sur les 7 places du X-Trail afin de ménager un espace royal aux occupants de la banquette arrière.

Sous le capot, la seule motorisation importée est assez balèze. Il s’agit d’un 2.0 dCi de 175 ch et 380 Nm.

De 375 900 DH à 435 900 DH