Renault Captur 2024 | Allure électrisante

0
929

Après cinq ans de loyaux services, couronnés d’un bilan commercial flatteur (2 millions d’unités vendues), le Renault Captur prête le flanc à un restylage profond.

Il s’offre ainsi un nouveau visage marquant sa filiation avec le Renault Scenic Electric. Ceci passe par une calandre avec le nouveau logo et des feux LED plus affinés. Plus imposant, le bouclier avant est mis en valeur par une large entrée d’air, encadré par des fentes verticales.

Plus athlétique, le profil est souligné par des volumes musclés et des bas de caisse élargis. Ajoutez à cela des épaules bien marquées et on obtient un beau baroudeur en herbe. La partie arrière, quant à elle, reçoit des optiques à surface transparente. Par ailleurs, la couleur biton ajoute une petite note d’élégance à l’ensemble.

A l’intérieur, les changements sont plutôt discrets, mais les progrès en matière de digitalisation sont significatifs. A l’instar de la Mégane E-Tech Electric, il se bonifie de l’interface multimédia, Google Automotive, compatible avec les smartphones. Les fonctions d’infodivertissement étant gérées via la tablette tactile (10,4 pouces), les paramètres de fonctionnement du véhicule s’affichent sur l’écran d’instrumentation de 10 pouces.

L’ergonomie n’est pas en reste : les molettes de réglage de la climatisation laissent place à des basculeurs facilement activables sans quitter la route des yeux. Pour ce qui est des aspects pratiques, outre le petit rangement qui fait son apparition sur la console, la banquette arrière coulissante sur 15 cm offre davantage d’espace aux genoux. Sinon, l’espace du coffre, peut être modulé en fonction du besoin. Du coup, le volume de chargement s’échelonne de 348 à 480 litres.

Sur le plan mécanique, le Captur 2024 offre le choix entre le bloc essence TCe 90 ch, et la version hybride E-Tech 145 ch.

En définitive, le Renault Captur s’offre les dernières évolutions stylistiques, pratiques et techniques, ce qui consolidera à coup sûr son leadership sur le segment des crossovers. Disponible, en Europe, dès avril 2024, sa commercialisation interviendra bientôt au Maroc.