Programme routier 2022 : Plusieurs projets seront lancés

0
434


Au titre du projet de Loi de Finances 2022, le ministère de l’Équipement et de l’Eau a consacré, dans le cadre de son budget sectoriel, pour le programme des routes, 265 millions de dirhams de crédits de paiement et 925 millions de dirhams de crédits d’engagement.

Les travaux prévus pour l’année 2022 portent en premier lieu sur la poursuite des opérations faisant l’objet de conventions signées devant le Roi Mohammed VI, ayant trait à la mise à niveau des infrastructures routières des villes, et ce pour un coût global de 642 millions de dirhams.
Il s’agit, entre autres, de la poursuite des travaux de la voie express Tiznit-Laâyoune, des rocades de Berkane et de Nador, de la route régionale n°2009 reliant la route sud-ouest de Casablanca à Bouskoura. Le programme prévoit le lancement de nouveaux projets, dont l’autoroute urbaine d’Agadir, le dédoublement de la voie de la route régionale n°316 reliant Jorf Lasfar à Safi et la route régionale n°204 reliant Safi à Marrakech, et ce pour un coût global avoisinant 1,35 milliard de dirhams.

À la faveur de la mise en place des infrastructures de raccordement du nouveau port de Nador West Med, une convention de maîtrise d’ouvrage déléguée a été conclue avec la Société nationale des autoroutes du Maroc (ADM) pour la réalisation des études et de l’assistance technique relatives à la construction de l’autoroute Guercif-Nador. Ainsi, 2022 verra le démarrage des travaux du premier tronçon de 36,5 km de ce projet pour un coût estimé à 2,29 milliards de dirhams.

Par ailleurs, en matière d’amélioration des conditions de sécurité routière, il est prévu de consacrer 145 millions de dirhams pour le programme de la lutte contre les points noirs (points à risque pour les accidents de la circulation) et 110 millions de dirhams pour les travaux de signalisation horizontale et verticale portant sur près de 5 500 km de route.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here