Porsche Cayenne Coupé : Recette plus pimentée !

0
135

Beaucoup plus de style sans trop perdre en praticité. C’est la recette de la déclinaison Coupé 5 portes du Porsche Cayenne. Présentation de ce «gosbo» aux lignes élancées, qui se transforme en une incroyable brute épaisse dans sa variante Turbo, forte d’un V8 4.0 l biturbo de 550 ch !

Zuffenhausen offre une déclinaison Coupé (5 portes) à la troisième génération de son grand SUV, apparue en 2018. La forme des vitres latérales, très proche de celle du Macan, les épaulements plus marqués (voies élargies de 18 mm), façon «911 Turbo Look», ou encore le pare-brise incliné et le pavillon fuyant, abaissé de 20 mm, prolongé par une lunette arrière encore plus infléchie, ponctuée pour sa part par un spoiler adaptatif qui se déploie de 135 mm à partir de 90 km/h pour réduire la traînée aérodynamique et plaquer au sol l’essieu arrière du Cayenne Coupé, apportent une bonne dose d’agressivité au grand frère du Macan.

A un moment ou un autre, le style se paie. La praticité recule logiquement, mais le Cayenne s’en sort tout de même avec les honneurs sur ce poste grâce à son toit panoramique fixe, livré de série, qui inonde l’habitacle de lumière, de ses deux sièges arrière individuels à l’assise creusée de 30 mm par rapport au Cayenne «entier» (pas Coupé), et à son volume de chargement qui perd au minimum 145 dm3, mais qui demeure logeable (625 dm3).

Même les 600 dm3 qu’affiche le coffre de la déclinaison Turbo font l’affaire. Surtout qu’il y a de quoi se consoler sur cette variante sportive ! Il va sans dire que le Cayenne Coupé d’entrée de gamme, doté du V6 3.0 l essence suralimenté de 340 ch, est déjà la promesse de belles sensations au volant, avec ses réglages de châssis plus «racing» que ceux du Cayenne «classique» disposant du même bloc et son poids inférieur de 55 kg.

Des perfs de 911 !

Toutefois, les pics d’adrénaline seront autrement fréquents au volant du Cayenne Coupé Turbo, aux commandes du « kolossal» V8 4.0 l biturbo de 550 ch, qui permet à la bête de près de 2,2 tonnes de pulvériser le 0 à 100 km/h en 3,9 s et d’atteindre une Vmax de 286 km/h. Dans la famille, le moins «fashion addict» des Cayenne Turbo réclame deux dixièmes de plus, tandis que Son Altesse Sérénissime 911 Carrera S (Type 992) est à portée de fusil. Seuls deux petits dixièmes les séparent.

Galerie

previous arrow
next arrow
Slider

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here