Opel Grandland X : Prestations honorables

0
558

Avec son look séduisant, son gabarit compact et son intérieur à la fois pratique et convivial, l’Opel Grandland X recèle de solides arguments pour défier ses concurrents. Explications !

Le marché des SUV compacts grouille de modèles. Et bien sûr, on y trouve du bon et du moins bon, des modèles au succès hérité de génération en génération et d’autres qui tracent courageusement leur chemin avec beaucoup de notoriété et d’assurance. C’est le cas de l’Opel Grandland X, dont l’arrivée tardive sur le marché ne rend pas malheureusement justice, quand bien même son enviable potentiel fait mouche dès le premier regard. Belle gueule, esprit pratique, mécanique dorée sur tranche, le tout assorti d’un sérieux de fabrication d’origine germanique. Et une chose est sûre, on tombe rapidement sous le charme de ce baroudeur au design racé.

Parmi les traits de caractère que nous apprécions, il y a le regard charismatique dégagé par la signature lumineuse typiquement Opel, que l’on retrouve également chez ses frangins Crossland X et Mokka. De même la finesse et l’élégance de la calandre, flanquée du logo Opel surdimensionné au milieu, surplombant une large entrée d’air.

Même ton, même son de cloche au niveau du profil sculptural, dont les bas de caisse moulés en résine mettent en valeur la vocation baroudeur de l’engin. Ajoutez à cela une ligne de toit progressivement arquée vers l’arrière, prolongée d’un discret bécquet, et l’on obtient un impressionnant SUV prêt à en découdre.

Long de 4,48 m et haut de seulement 1,61 m, le Grandland met l’accent sur la compacité de ses lignes, gage d’une agilité et d’une maniabilité remarquables dans les zones urbaines. Compact extérieurement, il ne s’en révèle pas moins logeable intérieurement. Démonstration avec les côtes d’habitabilité généreuses, singulièrement l’empattement (2,68 m) qui dégage suffisamment d’espace pour embarquer 5 passagers dans des conditions décentes. Sans pour autant amputer sur l’espace du coffre qui s’annonce à bien des égards généreux : 514 dm3. Et même pratique, compte tenu de son ouverture/verrouillage par simple mouvement de pied sous le pare-chocs.

Glorieux passé

L’ambiance intérieure met l’accent sur la sérénité et le confort, en déployant des matériaux de bonne facture et une qualité de finition sans reproche. Nul n’ignore qu’historiquement, les modèles Opel étaient réputés pour leur solidité mémorable au point que l’infatigable Kadett, déjà quadragénaire, circule dans plusieurs régions du Maroc. Le baroudeur allemand ne renie pas non plus son glorieux passé, bien au contraire, il se place en pierre de touche en matière de robustesse avec une planche de bord épurée à la finition millimétrique. Et partout les assemblages des contre-portes, des accoudoirs et de la console centrale sont remarquables.

Autre prouesse, le conducteur et son passager bénéficient de sièges ultra ergonomiques, certifiés AGR (Campagne allemande pour la santé du dos), qui préservent les dorsaux contre la fatigue, disponibles sur les finitions haut de gamme : Innovation et Ultimate. Archi bien équipée, cette dernière offre un paquet de raffinements premium : sellerie en cuir perforé, feux full LED adaptatifs directionnels (AFL), volant chauffant, recharge smartphone par induction, caméra Opel Eye à fonctions étendues (alerte de dérive avec impulsion au volant et freinage d’urgence avec détection de piéton), jantes en alliage 19’’, sans oublier l’aide au stationnement semi-automatique assistée par des caméras 360°. Avec une telle dotation, le Grandland X renvoie dans les cordes l’ensemble de ses concurrents.

Question motorisation, la marque au Blitz n’y va pas par 4 chemins, en proposant le diesel 1,5 CDTi développant 130 ch pour un couple de 300 Nm. Ce 4-cylindres s’est rendu célèbre pour son rendement supérieur, qui gratifie d’une consommation moyenne de 4,1 l/100 km. Il s’accompagne de la boîte de vitesses manuelle à 6 rapports, bien étagée et douce de fonctionnement.

En définitive, l’Opel Grandland X se distingue par sa personnalité très originale, conjuguée à d’excellentes prestations et une indéniable qualité perçue, le tout pour des tarifs plutôt honnêtes. Pour repartir à son volant, il faut signer un chèque de 280 000 DH pour la finition d’entrée de gamme, Enjoy, la version intermédiaire, Innovation, réclame 315 000 DH, alors que le haut de gamme, Ultimate, nécessite une rallonge de 26 000 DH.

Galerie

previous arrow
next arrow
Slider

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here