Nissan Juke : Esprit trendy 

0
237

Précurseur du segment des SUV urbains, le nouveau Nissan Juke prêche une philosophie qui ne rime plus avec l’extravagance de l’esprit et des formes, sans pour autant verser dans le consensualisme. Quelle sagesse !

Aussitôt lancé, en 2010, le Juke s’est imposé, en vertu de ses nombreux atouts stylistiques et pratiques, endossant ainsi le rôle de crossover urbain à succès. Quatre ans plus tard, il a fait l’objet d’un léger restylage, histoire de dépoussiérer la ligne. Aujourd’hui, le constructeur nippon lève le voile sur une nouvelle fournée à la dégaine aussi originale qu’attrayante. Plus long de 7 cm (4,21 m) et plus large de 3 cm (1,80 m), le nouveau venu repose sur la plateforme CMF-B, issue de son cousin «par alliance» :  Renault Captur.

Silhouette inimitable

Décontractée, le Juke arbore des volumes arrondis, soulignés de traits nervurés, comme en témoignent la forme du capot moteur plus bombée et la ligne de caisse haute surmontée d’un toit flottant. Il exhibe, certes, encore et toujours l’inimitable silhouette de son prédécesseur, mais les coups de griffes apportés çà et là procurent un aspect encore plus original. C’est le cas des blocs optiques aiguisés qui, placés en cascade au-dessus des feux ronds à la signature en «Y» inversé, font bon ménage avec la calandre en V.
Laquelle reste identique à celle du Qashqai. Or, sur le profil, les traits torturés du modèle sortant laissent place à des surfaces et des volumes plus doux, notamment au niveau des passages de roues et des jupes arrière. Pour le reste, l’apparition de feux à LED redessinés constitue l’élément le plus marquant de la poupe.

Et pour mieux célébrer le lancement de cette deuxième génération, Nissan lance la série Première Edition qui, chaussée de jantes spécifiques en alliage de 19 pouces, propose une carrosserie bi-ton couleur noir métallisé avec toit rouge Fuji.

Espace généreux

Le Juke ne grandit pas seulement à l’extérieur mais aussi à l’intérieur : son empattement s’est allongé de plus de 10 cm, à 2,63 m. Il garantit, ainsi, plus d’espace pour les passagers, avec une longueur aux jambes accrue de 5,8 cm, à l’arrière, et une garde au toit augmentée de 11 mm. Le volume du coffre grimpe de 20% pour atteindre une capacité de chargement de 422 dm3.

Débarrassée de l’encombrant levier de frein, la console centrale offre davantage d’espace entre les sièges, et devient même plus originale en accueillant quelques touches de chrome. Enfin, l’acheteur a le droit de personnaliser son environnement selon une multitude de combinaisons de couleurs des habillages et de revêtements, proposées par Nissan.

Avalanche d’équipements

Et pour mieux adapter le comportement du véhicule aux différents styles de conduite, Juke propose un sélecteur de mode de conduite : Eco, Standard, Sport. Il bénéficie également du nouvel arsenal sécuritaire de Nissan. Outre le freinage d’urgence, il inclut l’alerte de franchissement de ligne et la nouvelle technologie de conduite semi-autonome Pro-Pilot, qui gère intelligemment la vitesse et le contrôle d’inter-distance.

Richement doté

Question agencement intérieur, le constructeur japonais ne fait pas dans la demi-mesure. La planche de bord aux formes jadis minimalistes, chargée de boutons au milieu, laisse désormais place à une nouvelle de bien meilleure facture. Sa mise en forme par des moulures saillantes dénote de la robustesse de fabrication. Ce qui fait aussi le charme de cette ambiance, c’est l’ergonomie de l’écran tactile 8’’ érigé au centre, donnant la possibilité de gérer l’interface NissanConnect. Celle-ci est compatible avec l’Apple CarPlay et Android Auto, tout comme elle inclut presque la totalité des fonctions de divertissement, de confort et de connectivité, comme le Wi-Fi, le GPS, le verrouillage/déverrouillage à partir du smartphone, l’assistant vocal….

Plus techno

Côté motorisation, le constructeur nippon annonce le lancement du trois-cylindres 1.0 l turbo essence de 117 ch. Ce bloc est associé, au choix, à une boîte manuelle 6 vitesses ou une transmission automatique 7 rapports à double embrayage avec palettes au volant. De nouvelles motorisations sont prévues dès le début de l’année prochaine, notamment le 1.5 DCI.

Fiche technique

Galerie

previous arrow
next arrow
Slider

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here