vendredi 2 décembre 2022

Mondial de Paris : Renault réaffirme ses ambitions

Le Mondial de l’automobile de 2022 a été l’occasion pour le groupe Renault de réaffirmer ses nouvelles ambitions basées essentiellement sur l’électrique. Le constructeur français promet 25 modèles d’ici 2025.

Les aspects de la nouvelle stratégie du Groupe Renault sont bien visibles au niveau des voitures exposées à la 89ème édition du Mondial de Paris. Luca De Meo, CEO Renault Group, a partagé avec enthousiasme les actualités et les ambitions du groupe et de ses quatre marques.

«Chez Renault, nous aimons l’automobile, nous aimons les voitures ! C’est pour cela que nous sommes au Mondial de l’auto. Je crois que nous avons aujourd’hui l’opportunité, par l’innovation, de réinventer cet amour de la voiture et la modernité automobile. C’est ce que nous faisons quand nous redonnons naissance à un mythe», souligne Luca De Meo, CEO Renault Group.

Le Mondial de Paris était l’occasion de dévoiler de nouveaux concepts cars innovants, à l’image de Renault 4Ever Trophy, une icône renouvelée pour devenir un SUV électrique du segment B. Trente ans après l’arrêt de sa production, ce show-car en configuration de baroudeur léger célèbre les 25 ans du raid solidaire 4L Trophy. Il préfigure un futur SUV 100% électrique du segment B, qui sera commercialisé en 2025, et produit en France à la manufacture de Maubeuge, au sein du pôle ElectriCity.

«La 4L est un mythe. C’est l’une des voitures les plus emblématiques de toute l’histoire de Renault. 4EVER Trophy est donc la réinterprétation moderne de la Renault 4. Et elle nous projette dans un futur électrique», souligne De Meo.

Les modèles présentés par Renault englobent également R5 Turbo 3E. Née pour drifter, ce véhicule est un show-car spectaculaire, 100% électrique. Il rend hommage dans le cadre des célébrations des 50 ans de la Renault 5, à ses versions sportives les plus mythiques, les Renault 5 Turbo et Turbo 2. C’est une réinterprétation mêlant exubérance assumée et performances de premier plan, orientée «fun» et «gaming», mais également tournée vers le numérique via les NFT.

On trouve également dans le stand de la marque au losange, Kangoo E-Tech Electric, le Nouvel Austral, Arkana et Mégane E-TECH Electric pour reconquérir le segment C ou Scénic Vision.

Fabrice Cambolive, directeur des opérations de Renault, a souligné que «le groupe compte consolider son positionnement dans le segment des voitures électriques en gagnant de nouvelles parts de marché. Pour ce faire, la gamme devrait être diversifiée et élargie pour répondre à tous les besoins de la clientèle. Ainsi, pas moins de 25 modèles seront lancés d’ici 2025».

La nouvelle personnalité de Dacia

Les dernières créations signées Dacia ne manquent pas d’originalité

Avec une nouvelle identité, un nouveau design et des technologies embarquées de dernière génération, Dacia affûte son positionnement pour afficher clairement sa nouvelle personnalité.

Capitalisant sur son succès commercial avec plus de 7,5 millions d’exemplaires écoulés, la marque veut garder son statut de constructeur de voiture à budget contenu, tout en proposant des équipements et des dotations meilleurs.

«Dacia séduit chaque jour de nouveaux clients qui sont à la recherche de ce qu’il y a peut-être de plus précieux dans le monde d’aujourd’hui : l’essentiel. Ces nouveaux clients aspirent à une société raisonnée et responsable, à une nouvelle façon de concevoir l’automobile. Une voiture qui donne envie car elle offre du contenu, du confort, du look, et c’est aussi de loin la plus abordable. C’est ça Dacia ! L’essentiel sans compromis, le design sans surcoût», souligne Denis Le Vot, Chief Executive Officier de Dacia.

Et de poursuivre que «Dacia enregistre une croissance soutenue à deux chiffres partout dans les marchés où elle est présente, au moment où le marché européen est en déclin, affichant un recul de 15%».

Outre les voitures thermiques de la gamme qui réalisent de belles performances dans leurs segments respectifs à l’image de Sandero, Logan, Duster, la marque investit l’électrique avec Spring, une citadine qui a des atouts au niveau de l’autonomie.

Dacia a présenté également le concept car Manifesto qui lui permet de réaffirmer ses valeurs basées sur la robustesse et la simplicité. Le véhicule ne sera pas un futur modèle, mais il incarne la nouvelle identité de la marque qui table sur les tendances outdoor et environnementales, tout en se voulant pragmatique et économique.

Alpine, nouvelle génération de véhicules sportifs

Empreinte de sportivité, l’Alpine Alpenglow joue les vedettes au Mondial de Paris 2022

Alpine Alpenglow est la star du stand de la marque française. Ce modèle incarne les nouvelles orientations du constructeur au niveau du design et de la technologie.

Cumulant 5,21 m de long, 2,14 m de large et 1,02 m de hauteur, la supercar se distingue par son grand capot en V, sa signature lumineuse parcourant l’ensemble de la calandre et ses ailes proéminentes.

«Le design puissant et généreux d’Alpenglow est évocateur de futures Alpine et de notre vision pour le sport automobile de demain. Avec une technologie qui embarque de l’hydrogène, nous renforçons notre engagement pour un futur responsable et un plaisir de conduite toujours authentique», affirme Laurent Rossi, CEO Alpine, lors de la présentation du concept.

Certains modèles thermiques sont lancés pour répondre aux besoins de la clientèle, à l’image de l’Alpine A110 R.
Cette version dérivée de la gamme A 110, lancée il y a quatre ans, est considérée comme la plus affûtée et la plus stylée. Mais elle garde la motorisation déployée pour l’A110 S, soit le bloc quatre-cylindres 1.8 turbo de 300 ch.

Vous aimerez peut-être

Articles Récents