Michelin : Lancement du pneu Agilis 3 au Maroc

0
374

Michelin, leader mondial de la fabrication de pneumatiques, poursuit le développement de son offre pour véhicules utilitaires légers au Maroc avec le nouveau pneu Michelin Agilis 3. Ce pneu, conçu pour les acteurs du transport routier et de la livraison, allie robustesse et longévité de la marque Michelin et propose des solutions exceptionnelles en termes de sécurité, de performance et d’environnement (économie de carburant et réduction des émissions de CO2).

«Michelin s’est engagé dans une stratégie de performance durable. Cette stratégie s’applique à tous ses produits, de la voiture au poids lourd. Les choix de Michelin, en matière de design, permettent une utilisation plus efficace des matériaux et des ressources, tout en garantissant un niveau de performance important tout au long de la vie des pneus. Par conséquent, l’impact environnemental de ces pneus est moindre et ceux-ci peuvent être utilisés plus longtemps. Il s’agit donc de deux considérations essentielles pour les professionnels du transport routier et urbain, qui cherchent à optimiser leurs coûts d’exploitation, tout en garantissant la sécurité et en réduisant leur empreinte environnementale. Je suis convaincu que cette nouvelle gamme de pneus répond aux attentes des propriétaires de véhicules utilitaires légers du pays», souligne Marc Pasquet, président de Michelin Afrique, Inde et Moyen-Orient.

La résistance au roulement d’un pneumatique est responsable d’au moins 20% de la consommation de carburant d’un véhicule. Le nouveau Michelin Agilis 3 pèse en moyenne un kilo de moins que le pneu de génération précédente, et la différence peut atteindre 1,7 kg dans le cas de certaines grandes dimensions, donc moins de ressources naturelles utilisées pour sa production et moins de déchets à recycler en fin de vie.

Pneumatiques : Vers un rétablissement de la TIC

18 ans après sa suppression, le projet de Loi de Finances 2021 prévoit de rétablir la taxe intérieure de la consommation (TIC) sur les pneumatiques.

Elle sera fixée à 3 DH par kilogramme. Les recettes de cette taxe devront alimenter le Fonds d’appui à la cohésion sociale.

Il faut rappeler que cette taxe a été supprimée par la Loi de Finances de 2002, et ce pour stimuler l’industrie locale. Quelques années après, les deux constructeurs opérant à l’époque, à savoir les filiales de Goodyear et General Tire, ont déclaré faillite. Pour pallier cette situation, le Maroc est contraint d’assures son approvisionnement en pneus de l’étranger.

Outre les considérations économiques et budgétaires, le gouvernement justifie cette décision par l’alignement sur les orientations internationales en matière de respect de l’environnement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here