Mercedes Actros et Arocs : Un potentiel décuplé

0
812

Dotés d’énormes capacités d’adaptation aux conditions d’exploitation, animés par des blocs sobres et efficaces à toute épreuve, les Mercedes Actros et Arocs mettent en avant des arguments solides pour séduire les professionnels du transport et des travaux de BTP. De surcroît, cette nouvelle gamme de camions, qui comporte un arsenal archi-complet en dispositifs de confort et d’aides à la conduite, se révèle extrêmement plaisante à conduire, à plus d’un titre. C’est, tout au moins, l’impression que nous en avons gardée, à l’issue d’un essai grandeur nature sur le circuit Autodrome ainsi que dans le désert environnant la ville de Dubaï.

Notre essai démarre sur les chapeaux de roues avec le Mercedes Actros, un mastodonte à vocation long cours, dont la face avant hypertrophiée témoigne d’un caractère trempé. Il faut dire que pour monter à bord, les trois marches ne sont pas inutiles, sachant que l’Actros est l’un des plus hauts camions de sa catégorie.

Dès qu’on prend place dans le siège conducteur haut perché, on découvre une gigantesque cabine, ultra-moderne, procurant un réel sentiment de sécurité. On est instantanément frappé par l’ergonomie du poste de conduite, aussi dominant que confortable à la faveur de la disposition idéale des commandes, avantageusement orientées vers le conducteur.

Sur la route, l’Actros bénéficie de la toute nouvelle architecture de guidage d’essieu arrière, associée à une direction ultra-précise et un cadre plus rigide, ce qui procure une stabilité remarquable en cas de manœuvres exigeantes. Ajoutez à cela une large gamme de motorisations Euro 5, dont la puissance s’échelonne de 360 à 578 ch, créditée d’une sobriété exemplaire, et l’on obtient un engin idéal pour le transport routier.

Ce potentiel est, bien sûr, géré à partir de la toute nouvelle boîte de vitesses PowerShift de troisième génération ; laquelle dispose de, tenez-vous bien, 16 rapports pour l’avance et 3 autres pour la marche arrière. De quoi encaisser d’énormes envolées de couple, indispensables pour tirer les lourdes charges.

Outre la mécanique, le nouveau vaisseau amiral de la marque à l’étoile fait appel à des outils de gestion performants, tels que le système télématique FleetBoard, qui améliore considérablement sa rentabilité.

Mercedes Arocs

Sur le registre des camions dédiés aux travaux du BTP, tout type de chantiers confondus, le Mercedes Arocs fait preuve d’une souplesse et d’une manœuvrabilité indéniables (visionnez la vidéo – Code QR  ci-contre). Il s’agit d’un camion de moyen tonnage existant en trois configurations de roues motrices : 2×6, 4×6 et 6×6. En fonction de la difficulté du terrain, le conducteur dispose d’une large gamme de transmission, donnant la possibilité de bloquer l’un des trois réducteurs, c’est-à-dire le différentiel de l’essieu avant, du milieu ou de l’arrière, afin de déjouer tout type d’obstacle.

Sur les terrains difficiles, l’Arocs y va doucement mais sûrement, sans risque de perte d’adhérence, même pas quand il s’agit de gravier, sable ou de sol boueux. Autre sophistication et non des moindres, les colosses allemands disposent du Convertisseur à Turbo Ralentisseur, qui leur permet de démarrer en douceur sur les pentes raides et, surtout, de manœuvrer efficacement à des vitesses très faibles. Dès le bas régime, le couple généré est très important et le dispositif anti-recul autorise des démarrages faciles en côte. Pour autant, la palme de l’excellence réside dans l’économie de carburant, laquelle est considérablement améliorée par le frein moteur qui s’active à l’aide de la manette située sur la colonne de direction.

Si les camions Mercedes sont appréciables pour leur robustesse, cette nouvelle génération enfonce davantage le clou en s’équipant de l’Active Brake Assist 3. Plutôt intelligent, ce système déclenche le freinage d’urgence face aux obstacles tant immobiles qu’en mouvement. Il va sans dire que ce système aide considérablement le conducteur à éviter des collisions, du moins à en limiter les conséquences.

Que dire encore des deux nouveaux modèles de Mercedes Trucks, sinon qu’ils disposent de brillants avantages qualitatifs et quantitatifs, en adéquation avec l’étoile qu’ils portent au bout de la calandre. Toutes ces qualités recèlent une considération importante aux yeux des professionnels du transport, qui auront rendez-vous avec les Mercedes Actros et Arocs en mai prochain, à Marrakech, à l’occasion du Salon Logismed.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here