MARCHÉ DE L’AUTOMOBILE Avril 2024 : Lueur d’espoir

0
703

Après deux mois de repli, les ventes automobiles au Maroc repartent à la hausse. C’est une petite bouffée d’oxygène pour les distributeurs, qui ne cessent de multiplier les promotions.  Chacun y va à sa façon, qui concède des remises alléchantes, qui offre des avantages client intéressants…. Et il y a même ceux qui organisent des expositions façon Salon. C’est le cas du Village Auto, qui se tient dans les locaux du Groupe CAC à Casablanca, ainsi que chez ses nombreux concessionnaires répartis sur les différentes villes du Royaume. Et une chose est sûre, plus l’importateur fait preuve de créativité dans les actions engagées, plus il récolte de fruits. Sans plus tarder, passons maintenant au vif du sujet : performances de ventes des dix premières marques.

Au total, les ventes des voitures, au Maroc, se sont élevées à 13 268 unités en avril dernier, contre 12 484 en avril 2023, soit une progression de (+6,28%). Il faut dire qu’en termes de volume, les véhicules particuliers (VP) constituent le gros du lot avec pas moins de 11 906 exemplaires, tandis que les ventes des véhicules utilitaires légers (VUL) sont limitées à seulement 1 362 unités.

Dacia retrouve le sourire

Chez les marques généralistes, la fluctuation est en dents de scie avec six marques qui parviennent à tirer leur épingle du jeu. C’est la loi du marché ! Parmi les belles réussites d’avril, on trouve la marque Dacia qui, occupant toujours la tête d’affiche, a enregistré une hausse de (+17,46%), en écoulant pas moins de 2 980 exemplaires.

Renault décélère

Le deuxième rang est occupé par la marque Renault, qui enregistre une décélération de (-7,51%) en écoulant 1 577 véhicules au lieu de 1 705, en mars 2023. Or, Renault possède tous les fondamentaux pour rattraper bientôt le retard. Sa gamme diversifiée est en plein renouvellement avec des modèles électriques ou hybrides, tels que les Clio E-Tech, Mégane E-Tech, Austral…

Peugeot décline

Si les ventes de Peugeot, depuis janvier, cumulent un manque à gagner de (-40,23%), le mois d’avril ne lui a pas été non plus clément avec une régression de (-11,56%). Il se trouve que la relance de la Peugeot 208 était ponctuée de travers, et les résultats du 2008 se font attendre. Autant dire que le lion devrait s’armer de beaucoup de courage pour sortir ses griffes.

Hyundai dans l’expectative

En quatrième position, on trouve la marque Hyundai dont les ventes se sont chiffrées à 971 unités, soit un recul de (-24,85%). Ce résultat négatif n’arrange pas ses affaires, compte tenu du retard cumulé depuis janvier (-37,76%). Avec les problèmes d’approvisionnement, conjugués au renouvellement limité à la gamme hybride, au premier chef le SUV Kona, Hyundai parviendra-t-elle à se tirer d’affaire ? C’est la grande question.

Volkswagen sous le signe de la joie

Volkswagen amortit le choc. Après un recul de (-6,18%) cumulé depuis janvier, la marque allemande enregistre une petite performance (+6,97%), en avril, soit 721 VP écoulés. Mais le meilleur est encore à venir. Rien que pour le Tiguan, pas moins de 1000 précommandes fermes ont été signées, sans parler du Touareg restylé qui, lui aussi, devrait faire un carton plein. Wait and see !

Opel, le champion de la régularité

C’est un athlète de haut niveau qui entretient sa performance. Pour preuve, le cumul des ventes depuis janvier (+24,97%) est équivalent, ou presque, à la progression enregistrée en avril (+25,28%). Il faut le faire! Au total, Opel a écoulé 679 unités, contre 542 un an auparavant. Sa force de frappe réside dans l’efficacité de sa gamme composée essentiellement de SUV et crossovers, à fort potentiel attractif. Idem pour la citadine Corsa qui a réussi à ravir la vedette à ses cousines françaises.

Citroën se déchaîne

C’est la meilleure performance du marché avec (+69,88%), et pas moins de 581 véhicules écoulés. Ce bond spectaculaire a permis à la marque aux chevrons de se sortir la tête de la zone rouge, et d’embrasser le succès avec une progression de (+10,43%) cumulée depuis janvier 2024.

Au final, le top 10 des marques généralistes se clôture respectivement avec le trio Kia (-3,36%), Fiat (+47,74%) et Skoda (+25,48%). En revanche, l’ordre établi chez les marques Premium, a été bouleversé : BMW caracole en tête, Audi chute à la deuxième marche du podium et Mercedes est indéboulonnable de sa troisième position.