Marché automobile septembre 2020 : Les ventes en hausse de 11,31%

0
547

La relance du marché automobile se poursuit. Les ventes du mois de septembre ont atteint 14 300 unités, soit une hausse de 11,31% par rapport à la même période de l’année dernière.

Au terme des neuf premiers mois de l’année, le cumul des immatriculations est porté à 85 994 unités, soit une baisse de 26,41% comparativement à septembre 2019.

Dans le détail, le segment des véhicules particuliers (VP) enregistre un cumul des ventes de 75 225 unités, affichant un recul de 27,92%. Celui du VUL a cédé 10 769 unités, soit une régression de 13,81%.

Dans le top ten des ventes, Dacia est leader du marché avec 23 879 voitures vendues, soit une baisse de 23,72%. Elle est suivie par sa consœur Renault avec 8 858 livraisons accusant un recul de 42,27%. Les deux marques réunies, le groupe Renault affiche 43,52% de parts de marché. Totalisant 5 562 immatriculations, Hyundai occupe la troisième position.

La marque coréenne enregistre une baisse de 23,27%. A la quatrième position, on retrouve Peugeot avec un volume de     4 979 véhicules livrés, soit une régression de 34,55%. Elle est suivie par Volkswagen à la cinquième position avec 4 885 unités cédées, et une baisse de 25,83%. Citroën se classe en sixième position avec 3 570 immatriculations, soit un recul de 37,5%. La septième place revient à Opel. La marque germanique ne cesse de grimper au fil des mois et elle est la seule du top ten à enregistrer une évolution positive. Elle affiche un volume des ventes de 3 296 unités, signant une croissance de 36,14%. Le secret : une gamme moderne à des prix compétitifs. Fiat est en huitième position avec 2 959 voitures cédées, soit une baisse de 30,74%. Elle est suivie par Ford qui a, au compteur, 2 155 immatriculations, soit une régression de 23,82%. Toyota est à la dixième place avec 2 044 livraisons, et une baisse de 38,99%.

Dans le segment de luxe, les marques ne parviennent pas encore à redresser la barre au niveau du cumul des ventes même si certaines arrivent à se distinguer ces derniers mois.

Mercedes a écoulé 1 340 voitures, soit un recul de 29,99%. BMW a cédé 1 278 immatriculations, soit une baisse de 33,09%. Audi affiche un volume de 1 074 véhicules cédés, soit une régression de 24,63%. Land Rover est à 855 livraisons, soit une baisse de 20,32%.

Au niveau du VUL, les réalisations sont mitigées, sauf que DFSK continue sur sa percée remarquable. La marque chinoise qui offre des véhicules adaptés au marché marocain à des prix compétitifs, est devenue leader du marché avec 2 077 unités, signant un bond de 83%. Renault arrive en deuxième position avec 1 565 immatriculations, soit une régression de 23,43%. Ford occupe la troisième position avec 1 281 livraisons et une baisse de 33,18%.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here