Marché automobile octobre 2020 : Retour en force du trend baissier

0
1029

Après des mois en hausse, le marché automobile affiche une grise mine au cours du mois d’octobre 2020. Les ventes automobiles ont totalisé, durant cette période, 13.171 unités, soit une baisse de 4,7%. Dans le détail, le segment des véhicules particuliers (VP) semble moins impacté. Le nombre d’immatriculations culmine à 11 546 unités, soit une régression de 2,52%. Pour sa part, la catégorie des véhicules utilitaires légers (VUL) réalise un volume des ventes de 1 625 voitures, soit un recul de 17,76%.

Depuis le début de l’année, le cumul des ventes est porté à 99.165 unités, soit une baisse de 24,12%. Le VP est à 86 771 livraisons, soit un recul de 25,34% et le VUL est à 12 394 immatriculations, soit une chute de 14,35%.

Dans le top ten des ventes VP, Dacia est de loin le leader du marché avec 27 574 livraisons, soit une baisse de 20,82%. Elle est suivie par sa consœur Renault qui cumule 10 346 immatriculations réalisant au passage une plongée de 38,88%. Avec les deux marques, le groupe Renault revendique 43,7 de parts de marché. Hyundai s’accroche à sa troisième position avec 6579 cessions mais accuse une régression de 18,87%. La quatrième position revient à Peugeot qui a, à son actif, 5620 unités écoulées soit une baisse de 34,64%. Volkswagen s’adjuge la cinquième position avec un volume de 5522 véhicules vendus, soit un recul de 25,42%. Elle est suivie par Citroën qui affiche au compteur 3933 livraisons, soit une régression de 39,86%.

En plein reconquête du marché, Opel grimpe à la septième position avec 3903 immatriculations, elle est la seule marque du top ten ayant réalisé une croissance avec 39,54%. Fiat est à la huitième position avec 3261 unités écoulées soit une baisse de 30,02%. Ford s’adjuge la neuvième position avec 2422 livraisons et une régression de 21,34%. Toyota est la dernière du peloton. Affichant un volume des ventes de 2312 unités, elle accuse une plongée de 39,25%.

Les tendances baissières secouent également le segment de luxe. Le trio germanique (Mercedes, BMW et Audi), véritable baromètre de la catégorie, présente des contreperformances notoires. La marque à l’étoile a écoulé 1575 voitures réalisant dès lors une chute de 25,85%. La marque aux chevrons affiche un volume de 1460 unités, soit une baisse de 29,64%. Quant à la marque aux anneaux, ses livraisons n’ont pas dépassé 1282 voitures, soit une chute de 19,27%. Pour sa part, Land Rover est à 955 immatriculations enregistrant une régression de 23,9%. Porsche est la seule marque qui a pu se démarquer du lot. Elle a  cédé 182 voitures réalisant un bond de 45,6%.

Dans le VUL, DFSK est leader du segment avec 2478 livraisons, soit un bond de 82,07%. La marque chinoise est suivie par Renault qui totalise 1738 immatriculations, soit une baisse de 23,37%. Ford est troisième avec 1500 véhicules écoulés, soit une régression de 29,58%.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here