Marché automobile octobre 2019 : Le marché confirme sa relance

0
479

La reprise du marché automobile se poursuit. En octobre 2019, 13 213 unités ont été vendues, soit une hausse de 4,6% par rapport à fin octobre 2018. Cette relance a eu un effet sur le cumul des ventes. En effet, sur les dix premiers mois de l’année, le nombre d’immatriculations a atteint 130 681 unités, ramenant la régression des ventes à 7,34%. 

Sur les dix premiers mois de l’année, le nombre d’immatriculations a atteint 130 681 unités, réduisant la régression des ventes à 7,34%. Par segment, la catégorie des véhicules particuliers comptabilise 116 214 immatriculation soit une baisse de 10,16%, et celle de l’utilitaire léger 14 470 en baisse de 23,97%.
Dans le top-ten des ventes par marque (VP), Dacia est largement en tête avec 34 823 unités écoulées, soit une baisse de 11,04%. Elle est suivie par sa consœur Renault, qui totalise 16 926 véhicules cédés en régression de 6,03%.

Par segment, la catégorie des véhicules particuliers comptabilise 116 214 immatriculations, soit une baisse de 10,16%, et celle de l’utilitaire léger 14 470, en baisse de 23,97%.

Dans le top-ten des ventes par marque (VP), Dacia est largement en tête avec 34 823 unités écoulées, soit une baisse de 11,04%. Elle est suivie par sa consœur Renault, qui totalise 16 926 véhicules cédés, en régression de 6,03%. Peugeot campe sur sa troisième position avec 8 599 voitures vendues, et une croissance de 6,25%. En quasi-stagnation, Hyundai est à la quatrième position avec 8 109 immatriculations.

Le cinquième rang revient à Volkswagen avec 7 404 unités mais la marque accuse un recul de 20,48%. Citroën, l’une des marques les plus performantes, occupe la sixième position avec 6 329 voitures cédées, soit un bond de 22,23%. Elle est suivie par Fiat, qui affiche 4 660 véhicules vendus, soit une régression de 31,36%. Toyota est huitième avec 3 806 voitures commercialisées, soit une baisse de 10,30%. Nissan se contente de la neuvième place avec 3 406 unités vendues, réalisant au passage un recul de 36,44%. Ford est dixième avec 3 079 immatriculations et une baisse de 48,67%.

Dans le segment de luxe, la tendance est globalement baissière mais les réalisations diffèrent d’une marque à une autre. Mercedes affiche un cumul à fin octobre de 2 124 unités vendues, soit une régression de 11,98%. BMW culmine à 2 075 voitures cédées et une baisse de 7,28%, et Audi enregistre 1 588 immatriculations signant un recul de 22,2%. Land Rover a cédé 1 255 voitures, soit une baisse de 38,57%.

Contrairement à la physionomie du segment VP, celui des véhicules utilitaires légers se présente sous de bons auspices et s’oriente vers un trend ascendant. Renault est en tête avec 2 268 véhicules commercialisés, soit une progression de 2,58%. La marque au losange propose une gamme diversifiée et compétitive notamment Kangoo, Trafic et Master. Elle est suivie par Ford avec 2 130 unités écoulées et une croissance de 16,58%. Ford Transit reste plébiscitée par le marché et elle est très appréciée des professionnels. Mitsubishi est à la troisième position avec 1 488 immatriculations, soit une progression de 18,28%. Dacia est quatrième à 1 417 véhicules cédés, soit une hausse de 13,09%. Fiat occupe la cinquième position à 1 366 unités vendues, soit une progression de 11,15%.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here