Marché automobile Novembre 2020 : Baisse des ventes de 22,3%

0
1239

Après la baisse enregistrée au cours du mois d’octobre, la régression s’est poursuivie au mois de novembre. Le nombre de livraisons a atteint 12 717 unités, soit une baisse de 4,45%. Le cumul depuis le début de l’année est porté à 111 882 immatriculations, enregistrant une chute de 22,3%.

Par segment, la catégorie des véhicules particuliers a enregistré un volume des ventes de 97 842 voitures cédées, soit une plongée de 23,57%. Celle de l’utilitaire léger est à 14 040 unités, signant une régression de 12,09%. Au vu de ces réalisations, il est difficile pour le marché de rattraper ses pertes d’ici la fin de l’année.

Dans le top ten des ventes par marque VP, Dacia est largement en tête avec 31 050 unités, soit une baisse de 19,64%. Elle est suivie par Renault qui totalise 11 686 immatriculations, soit une baisse de 37,30%. Avec les deux marques, le groupe Renault détient 43,67% de parts de marché.

Occupant la troisième position, Hyundai a écoulé 7 423 voitures affichant un recul de 16,45%. Peugeot s’adjuge la quatrième place avec un volume des ventes de 6 321 unités, soit une baisse de 32,13%. Volkswagen est cinquième en totalisant 6 186 livraisons, soit une chute de 24,53%. Elle est suivie par Citroën qui a, à son actif, 4 453 immatriculations, mais réalise une plongée de 34,39%. Avec Peugeot, Citroën et DS, Sopriam, distributeur exclusif des trois marques au Maroc, présente 11,16% de parts de marché.

Poursuivant sa conquête, Opel a écoulé 4 441 véhicules, et affiche un bond de 42,84%. La marque germanique a réalisé cette performance grâce notamment au rajeunissement de la gamme et de sa diversité, à une stratégie commerciale agressive et, surtout, au réseau d’Auto Hall bien réparti sur le territoire national.

Fiat est à la huitième position avec 3 504 immatriculations, soit un recul de 32,39%. La neuvième place revient à Ford qui totalise 2742 unités soit une régression de de 17,83%. Toyota termine dans le top ten avec 2 580 livraisons et une plongée de 37,68%.

Dans le segment de luxe, les orientations baissières se maintiennent. Le trio germanique de tête, fer de lance du segment, affiche grise mine. Ainsi, Mercedes a cédé 1 840 véhicules, soit une baisse de 22,03%. BMW affiche 1 652 immatriculations au compteur, soit un recul de 26,68%. Audi a cédé 1489 véhicules enregistrant une régression de 16,91%.

Pour sa part, Land Rover a livré un volume des ventes de 1 013 unités, soit une baisse de 28,96%. Il n’y a que Porsche qui sort du lot avec 189 livraisons et un bond de 42,11%.

Dans le VUL, la situation est moins négative. DFSK a écoulé 2 800 véhicules signant une forte croissance de 75,66%. Renault prend la deuxième place avec un volume de 2 045 unités, soit un recul de 15,77%. Ford est troisième avec 1 626 immatriculations, soit une baisse de 30,09%.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here