Marché automobile mars 2023 : Les ventes en baisse de 11,07%

0
1102

Les statistiques des ventes automobiles du mois de mars 2023 affichent 13 619 unités écoulées, soit une baisse de 11,93 %. Avec 12 475 immatriculations, le segment des véhicules particuliers a enregistré une baisse de 10,26 %. Celui de l’utilitaire léger connaît un recul de 26,71 % avec 1 144 livraisons. Au premier trimestre 2023, le marché totalise 36 816 unités écoulées, enregistrant une plongée de 11,07 %.

Dans le détail, le segment des véhicules particuliers a atteint  33 757 unités, soit une régression de 8,71%. Celui de l’utilitaire léger affiche 3 059 livraisons, soit une chute de 30,82%.

Dans le top ten des ventes VP, Dacia consolide son positionnement de leader avec 7 948 livraisons, accusant une baisse de 19,49%. Elle est suivie par Renault qui a écoulé 5 494 véhicules, soit une régression de 2%. Hyundai est troisième avec un volume de 4 539 unités vendues, la marque coréenne enregistre une croissance de 13,22%. Peugeot occupe la quatrième place avec 2 129 immatriculations, soit une plongée de 28,99%. Volkswagen figure parmi les rares marques qui se distinguent de cette atmosphère en berne, la marque germanique a, à son actif, 1 817 livraisons, soit un bond de 32,05%. Elle est suivie par Opel, une autre marque allemande, qui a livré 1 432 véhicules, soit un recul de 24,91%. Citroën est à la septième place avec 1 163 unités vendues, soit une baisse de 31,47%. La huitième place revient à Toyota qui affiche 1 107 immatriculations, soit une plongée de 28,67%. Kia est neuvième avec un volume de vente de 1 052 unités, soit une régression de 20,78%. Audi termine le top ten avec 938 livraisons et une baisse de 4,19%.

Dans le segment de luxe, Mercedes a livré 778 véhicules, soit une hausse de 8,96%. Elle est talonnée de près par BMW qui a vendu 772 unités, soit un bond de 18,59%.

Dans le VUL, Renault est en tête avec 598 véhicules vendus, accusant une chute de 40,73%. DFSK est deuxième avec 559 livraisons mais consent une baisse de 13,47%. Elle est suivie par Dacia qui a livré 559 unités, soit une régression de 13,47%. Toyota est quatrième avec 367 véhicules vendus, réalisant une chute de 13,24%. Fiat est cinquième avec un volume écoulé de 361 unités, enregistrant un bond de 93,05%.

Il faut noter que le marché est impacté par de nombreux facteurs qui persistent toujours tels qu’une mauvaise conjoncture et la crise des semi-conducteurs qui perturbent l’approvisionnement en véhicules.