Marché Automobile mars 2021 : Les ventes progressent de 37,4%

0
802

Comme attendu, le marché automobile a connu un net rebond au mois de mars 2021. Le nombre de livraisons a atteint 16 717 unités, soit une progression de 165,14%. Pour rappel, la même période de l’année dernière avait coïncidé avec le confinement et les ventes s’étaient effondrées de 61,66%. Quand on compare les ventes du mois écoulé et celles de mars 2019, on constate qu’elles sont quasi similaires (16.445).

Le cumul des ventes au cours du premier trimestre de l’année en cours est porté à 44 163 unités, soit une hausse de 37,4%. Le segment des véhicules particuliers affiche 39 129 immatriculations, soit une croissance de 37,05%. Celui de l’utilitaire léger se chiffre à 5 034 unités écoulées ou une progression de 40,14%.

Dans le top-ten des ventes VP, toutes les marques enregistrent des résultats positifs. Certaines d’entre elles présentent même des croissances à deux voire à trois chiffres.

Dacia est largement en tête du classement avec 11 349 livraisons et une progression de 25,1%. Elle est suivie par sa consœur Renault, qui totalise un volume des ventes de 5 133 unités, soit une hausse de 44,43%. En comptabilisant les deux marques, le groupe Renault s’adjuge 42,12% de parts de marché.

La troisième place revient à Hyundai, qui affiche 3 140 immatriculations, soit une croissance de 47,49%. Peugeot est quatrième avec 3 022 livraisons et un bond de 41,94%.
Volkswagen se classe à la cinquième position en cumulant 2 066 véhicules cédés, soit une hausse de 6%. Citroën est à la sixième position avec 1 760 livraisons, soit une progression de 11,25%. Toujours dans un trend haussier, Opel prend la septième position avec 1 693 unités écoulées, soit un bond de 86,25%. Poursuivant sa lancée, Skoda affiche au compteur 1 388 livraisons, soit un bond de 152,36% et signe la meilleure performance du marché.

Fiat est à la huitième position avec 1 258 véhicules cédés, soit une hausse de 7,16%. Quant à Ford qui occupe la dixième position, elle a vendu 1 172 voitures, soit une croissance de 75,71%.

Dans le segment de luxe, Audi a réalisé une réelle percée avec un cumul des ventes de 906 unités, soit un bond de 143,55%. Mercedes a livré 733 véhicules, soit une progression de 40,69%. La marque à l’étoile est talonnée de très près par BMW, qui a cédé 719 immatriculations, soit un bond de 74,51%.

Dans le segment de l’utilitaire léger, les ventes sont nuancées selon les marques. Présentant une bonne mine, DFSK a cédé 1 081 unités, soit une hausse de 88,99%. La marque chinoise séduit grâce à une gamme diversifiée et des prix compétitifs. Elle est suivie par Renault, qui affiche 599 immatriculations, soit une hausse de 38,66%. Dacia est troisième avec 576 livraisons, soit une croissance de 11,44%.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here