Marché automobile mars 2019 : Les ventes en hausse de 6,14%

0
671

En berne depuis deux mois, le marché de l’automobile a enregistré une forte hausse des ventes au cours du mois de mars. Le volume des ventes a atteint 16 445 unités, soit une hausse de 32,88% par rapport aux ventes de mars 2018. Le cumul des ventes au cours du premier trimestre grimpe ainsi à 40 643 immatriculations, soit une progression de 6,14% par rapport au premier trimestre 2018.

Par segment, le VP (véhicule particulier) affiche au compteur 36 812 voitures vendues, soit une croissance de 3,74% depuis le début de l’année. Le (véhicule utilitaire léger) VUL culmine lui  à 3.831 unités écoulées, enregistrant une hausse de 36,43%.

Dans le top-ten des ventes, Dacia caracole en tête du classement avec 11 258 voitures cédées. La marque low cost est en quasi-stagnation par rapport à l’année dernière. Renault est en deuxième position avec un volume des ventes de 5 367 unités écoulées, soit une hausse de 6,3%.

Elle est suivie par Peugeot, qui avec sa consœur Citroën, est le phénomène du marché. La marque au lion a écoulé 3 037 unités, soit un bond de 52,38%, gagnant encore des part de marché par rapport à ses concurrents.

Hyundai occupe la quatrième position avec 2 688 unités enregistrant une hausse de 9,27%. En perte de tonicité, Volkswagen se classe en cinquième position avec 2 076 immatriculations, accusant une hausse de 26,41%.

Toujours sur sa lancée, Citroën affiche 1 962 véhicules vendus, soit une progression de 66,27%. Fiat a réalisé 1 484 ventes de voitures mais consent une baisse de 9,73%. La septième position revient à Nissan, qui affiche 1 257 immatriculations, soit un recul de 9,04%. Toyota est neuvième avec un volume de 1.193 unités écoulées, signant une baisse de 12,97%. Ford ferme la marche avec 1 032 véhicules cédés, affichant une régression de 44,25%.

S’agissant du segment du luxe, les professionnels notent une certaine reprise. Mercedes a cédé 672 immatriculations, soit une petite hausse de 0,93%. Elle est suivie de BMW avec 647 véhicules écoulés, et une croissance de 3,52%. Audi reste sur des tendances baissières, enregistrant 445 voitures vendues et un recul de 16,98%. Même constat pour Land Rover, qui a à son actif 319 unités commercialisées, en baisse de 27,33%. Alors que Jeep, l’autre spécialiste des 4×4, affiche bonne mine avec 412 véhicules vendus, soit un bond de 93,43%.

Concernant le VUL, le segment présente globalement des signes positifs, et ce depuis le début de l’année. Dacia reprend la tête avec 578 unités, et ce grâce à Dokker qui affiche un volume de 578 immatriculations. Ford est en deuxième position avec 569 unités et une hausse de 17,08%. Mitsubishi est troisième avec 451 véhicules commercialisés et une croissance de 33,83%. Renault enregistre 446 véhicules et une croissance de 29,28%.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here