Marché automobile juin 2021 : Le trend haussier se maintient

0
555

Le marché automobile a enregistré au cours du mois de juin 2021, 19 976 livraisons contre 14 501 au cours de la même période de 2019 (année de référence du fait que 2020 était marquée par le confinement), soit un bond de 37,75%. Le cumul des ventes du premier semestre de l’année en cours s’est chiffré à 94 025 unités, soit une croissance de 16,46%. Le segment des voitures particulières (VP) culmine à 83 145 véhicules, soit une progression de 14,66%. Celui de l’utilitaire léger (VUL) s’établit à 10 880, soit une hausse de 32,27%.

Trois segments se partagent plus de 71,61% de parts de marché. Il s’agit d’abord des citadines, qui regroupent 21 423 voitures, soit une part de 22,7%. Si l’on ajoute les citadines sedan, le volume grimpe à 30 476 unités, soit une part totale de 32,41%. Le segment des 4×4 a le vent en poupe. Il continue sur sa lancée et totalise 22 349 voitures, soit une part de 23,77%. Les ludopscaces occupent la troisième position avec 14 516 immatriculations, soit une part de 15,43%.

Dans le top ten des ventes VP, Dacia est largement en tête avec 24 570 voitures, soit une hausse de 13,83%. Elle est suivie par sa consœur Renault avec 11 954. Avec les deux marques, le groupe Renault affiche 43,92% de parts de marché. Hyundai s’adjuge la troisième place avec 6 425 unités, soit une progression de 25,09%. Peugeot est quatrième avec un volume de ventes de 5 705 véhicules et une croissance de 3,9%. La cinquième position revient à Opel, qui affiche un dynamisme hors pair. Elle a enregistré 4 094 livraisons, soit un bond de 202%. Elle est suivie par Citroën qui a écoulé 3 826 voitures, accusant une régression de 6,5%. Volkswagen est à la septième position avec 3 804 immatriculations, soit un recul de 11,14%. Skoda a cédé 2 553 unités vendues, soit une croissance de 52,50%. Fiat a livré 2 409 livraisons, en baisse de 18,11%. Toyota a vendu 2 303 véhicules, soit une hausse de 5,11%.

Dans le segment de luxe, Audi se distingue nettement du trio germanique de tête. La marque aux anneaux a cédé 1 892 unités, soit une croissance de 96,46%. Elle est suivie par BMW avec 1 746 véhicules vendus et une hausse de 30,88%. En perte de vitesse, Mercedes est à 1 404 unités, soit une hausse de 7,5%.

Dans le VUL, DFSK est toujours en tête avec 2 137 unités, soit un bond de 249,18%. Elle est suivie par Renault qui totalise 1 396 livraisons, soit une progression de 15,27%. Dacia est troisième avec 1 244 unités, et une croissance de 36,70%.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here