Marché automobile juin 2019 : Un premier semestre en baisse de 11%

0
265

Le marché de l’automobile commence à réduire ses pertes. Le mois de juin a été marqué par une quasi-stagnation par rapport à la même période de l’année dernière.

Après des mois successifs de baisse, le mois de juin a affiché quasiment la même réalisation que l’année dernière, affichant au compteur 14 501 immatriculations, soit une évolution négative de 0,03%. Le cumul du premier semestre 2019 s’est soldé par 80 735 unités, soit une baisse de 11,01%.

Par segment, le VP a totalisé 72 510 unités enregistrant un recul de 13,79% alors que le VUL a cédé 8 225 immatriculations, soit une hausse de 22,49%.

Dans le top 10 du segment VP, Dacia conserve la tête avec 21 584 voitures écoulées, mais a consenti une baisse de 14,71%. Renault est à 11 248 unités en recul de 9,47%. Peugeot continue sur sa lancée, elle a vendu 5 490 véhicules, soit une croissance de 17,84%. La 4ème position revient à Hyundai qui a, à son actif, 5 136 immatriculations accusant une régression de 2,19%. Volkswagen occupe la 5ème position avec un volume de 4 281 unités, soit un recul de 30,62%. La sixième place est prise par Citroën avec 4 092 unités, réalisant au passage une croissance de 38,71% et signant la meilleure performance du top-ten. Fiat est à la septième place avec un volume de 2 942 immatriculations, accusant un recul de 31,93%. En huitième position, Nissan a écoulé 2 272 unités, soit une régression de 36,48%. Toyota est au neuvième rang avec 2 191 unités et une baisse de 17,32%. En dixième position, Ford cumule 1 900 livraisons, accentuant sa dégringolade avec une régression de 53,37 %.

Dans le segment de luxe, la tendance est également à la baisse. BMW est en tête avec 1 334 immatriculations et un recul de 14,38%, elle est talonnée de près par Mercedes qui a livré 1 305 voitures, soit une régression de 16,67%. Audi a, à son compteur, 963 unités vendues mais avec un recul de 29,71%. Land Rover a un cumul des ventes de 715 véhicules soit une baisse de 43,66%.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here