Marché automobile juillet 2021 : Les ventes en mode turbo

0
1048

Le marché de l’automobile neuve au Maroc poursuit ses orientations haussières. Au cours du mois de juillet 2021, les ventes de voitures ont culminé à 13 358 unités, en hausse de 2,36% comparativement à la même période de 2019 (2020 n’est pas prise en compte du fait qu’elle a été marquée par le confinement). Depuis le début de l’année, le cumul des ventes est porté à 107 383 unités, soit une hausse de 14,5%.

Dans le détail, le segment des véhicules particuliers (VP) affiche un volume de 94 959 unités écoulées, soit une croissance de 12,89 %. Celui de l’utilitaire léger (VUL) culmine à 12 424 livraisons, soit une progression de 28,49 %.

Le top ten reste quasiment le même. Dacia est largement en tête avec 27 173 unités vendues (+ 8,87%). Fidèle à sa deuxième position, Renault a livré 13 584 voitures (+ 8,59%). Avec les deux marques, le groupe Renault affiche 42,83% de parts de marché. La troisième place revient à Hyundai qui a, à son actif, 7 518 immatriculations (+ 26,48%). Peugeot a livré 6 371 voitures (-1,1%).

La cinquième place est attribuée à Opel avec 4 717 voitures qui réalise une belle performance (+170,94%). Volkswagen a vendu 4 284 unités (-17,79%). La septième place revient à Citroën qui affiche au compteur 4 214 voitures cédées (-10,91%). Poursuivant sa remontée, Skoda affiche 2 907 livraisons (+49,77%). Ford est neuvième avec 2 833 immatriculations (+24,75%). Nissan ferme la marche du top ten avec 2 807 livraisons (+9,14%).

Dans le segment de luxe, Audi est leader de la catégorie avec 2 235 unités écoulées (+93,51%). Elle est suivie par BMW qui affiche un volume de 2 007 véhicules vendus (+29,82 %). Mercedes est troisième avec 1 627 livraisons (+8,11 %). D’autres marques comme Land Rover et Jaguar ont été impactées par une perturbation des livraisons. Elles ont réalisé respectivement 633 (-24,67%) et 115 véhicules vendus (-38,17%). En revanche, Porsche a écoulé 198 unités enregistrant un bond de 104,2%.

Dans le VUL, la situation se présente sous de bons auspices. Pratiquement, la plupart des marques ont tiré profit de la dynamique du marché. DFSK continue sur sa lancée. La marque chinoise affiche 2 473, soit une progression de 203,81%. Présentant un rapport qualité/prix très compétitif, ses produits ont séduit le marché marocain notamment le mini pick-up qui répond aux besoins des petits transporteurs, des artisans et des commerçants. Renault occupe la deuxième position avec 1 617 livraisons et une croissance de 7,30%. Ford est troisième avec 1 343 véhicules cédés mais accuse une baisse de 6,80%. Dacia se classe quatrième avec 1 310 unités écoulées, soit une hausse de 25%. Mitsubishi est quatrième avec 1 202 livraisons et une croissance de 13,08%. Fiat prend la cinquième place avec 1 051 véhicules immatriculés, soit une progression de 23,79%.