Marché automobile février 2021 : Les ventes en hausse de 6,23%

0
421

Au cours du mois de février 2021, le marché automobile a enregistré 14 111 livraisons, soit une progression de 5,84% comparativement à la même période de l’année dernière. Le cumul depuis le début de l’année est ramené à 27 446 immatriculations, soit une hausse de 6,23%.

Dans le détail, le segment des véhicules particuliers (VP) a atteint un volume de 24 221 unités écoulées, soit une hausse de 5,34%. Celui de l’utilitaire léger (VUL) a enregistré 3 225 livraisons ou une croissance de 13,4%.

Dans le top-ten des ventes (VP), Dacia est largement en tête avec 7 081 livraisons et une hausse de 1,33%. Renault occupe la deuxième place avec 3 119 immatriculations et une progression de 11,55%. En comptabilisant les deux marques, le groupe Renault représente 42,11% de parts de marché.

Hyundai a cédé 2 068 unités, soit une croissance de 11,36%. Peugeot affiche un volume de ventes de 1 785 unités, soit une baisse de 3,46%. Elle est suivie par Volkswagen qui a livré

1 322 véhicules, réalisant au passage une régression de 16,86%. La sixième place revient à Citroën avec 1 122 immatriculations, et affiche une chute de 10,74%. Opel s’adjuge la septième position avec 1 074 livraisons, soit un bond de 51,69%. Continuant sur sa lancée, Skoda affiche au compteur 887 véhicules cédés, soit une croissance de 102,05%.

Fiat prend la neuvième position avec 793 immatriculations, et enregistre une chute de 18,92%. Toyota au dixième rang a cédé 677 livraisons, soit une hausse de 6,78%.

Dans le segment de luxe, les réalisations sont mitigées. Audi se distingue du lot en réalisant des performances remarquables. La marque aux anneaux a livré 547 véhicules, signant un bond de 70,4%. Mercedes a écoulé 440 unités, soit une hausse de 2,09%. Elle est suivie par BMW qui a, à son actif, 423 livraisons et une progression de 12,8%. Mais la palme d’or revient à Porsche, qui affiche 73 immatriculations et une croissance de 151,72%.

D’autres marques sont dans un trend baissier. Ainsi, Land Rover a vendu 227 véhicules, soit une baisse de 12,02%. Jaguar est à 20 unités seulement, réalisant une plongée de 58,33%.

Dans la catégorie de l’utilitaire léger, DFSK poursuit son ascension avec 704 livraisons, ce qui lui a permis d’enregistrer une hausse de 52,38%. Elle est suivie par Ford, qui affiche un cumul de ventes de 406 unités, soit une légère baisse de 0,25%. Dacia est troisième avec un volume de 345 unités et une croissance de 2,68%. Elle est suivie par Mitsubishi avec 341 immatriculations et un bond de 46,35%. Renault occupe la cinquième place et affiche un volume de ventes de 308 unités et une croissance de 9,55%.

Néanmoins, Il faut s’attendre à une forte percée du marché au cours des 4 prochains (mars, avril, mai et juin) du fait que l’année dernière, cette période a été marquée par le confinement. Pratiquement, la plupart les concessionnaires ont connu une chute drastique des ventes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here