Marché automobile septembre 2018 : Couleurs d’automne

0
110

La reprise escomptée du marché automobile n’a pas eu lieu au mois de septembre. Le nombre d’immatriculations a atteint 11 769, soit une baisse de 1,73%. Pourtant, le cumul des ventes depuis le début de l’année se chiffre à 127 820 unités, soit une croissance de 2,04%.

Le segment des véhicules particuliers (VP), véritable baromètre du marché avec une part de près de 94%, a totalisé un volume de 117 604 voitures cédées, enregistrant une progression de 1,89%. Celui des véhicules utilitaires légers (VUL) affiche au compteur 10 216 unités écoulées, soit une hausse de 3,94%.

Dans le top ten, Dacia est largement en tête du peloton avec 35 421 immatriculations, soit une progression de 1,58%. Elle est suivie par sa consœur Renault, qui enregistre  16 531 véhicules vendus, pour une croissance de 7,79%. Grâce à ses deux marques, le Groupe Renault totalise à, lui seul, 44,18% de parts de marché.

Volkswagen est troisième à 8 517 voitures cédées, mais la marque germanique commence à montrer quelques signes d’essoufflement, enregistrant une baisse de 0,69%. Hyundai est à la quatrième position avec 7 237 immatriculations, mais consent un recul de 6,62%. Peugeot se contente de la cinquième position à 7 095 voitures vendues, et un repli de 2,65%.

Affichant une bonne mine depuis quelques mois, Fiat a vendu 6 341 voitures, soit une augmentation de 33,47%. La marque italienne a réalisé ses performances grâce essentiellement à Doblo et Fiat 500. Ford occupe la septième position avec 5 612 véhicules vendus mais accuse une baisse de 38,44%. Nissan est fidèle à sa huitième position avec 4 978 immatriculations, soit une légère régression de 0,62%. Citroën a cédé un volume de 4 670 unités, et un recul de 0,38%. Enfin, Toyota termine le peloton avec 3 859 véhicules écoulés, signant une hausse de 43,72%. C’est la meilleure performance du top ten enregistrée en grande partie grâce à Toyota Yaris.

Pour le segment de luxe, les ventes du mois de septembre ont été mitigées. Concernant le trio germanique de tête, elles sont en baisse. Toutefois, le cumul depuis le début de l’année reste positif pour Audi et BMW, qui ont réalisé respectivement un volume des ventes de 2 048 (+6,23%) et 1 858 (+4,54%). Mercedes a cédé 2 194 voitures, soit une baisse de 1,75%.

Les autres marques continuent sur leur trend haussier, à l’image de Land Rover qui a vendu 1 852 véhicules, réalisant presque un double bond de 98,71%. La marque british doit cet exploit à Evoque, qui ne cesse de ratisser large dans le segment des 4×4 premium. Jeep a totalisé 1 221 immatriculations, soit une progression de 52,63%. Quant à Jaguar, elle a écoulé 355 voitures, en augmentation de 63,59%.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here