Marché automobile mars 2018 : Les ventes en baisse de 8,47%

0
160

Le cumul des ventes depuis le début de l’année 2017 a atteint 38 292 véhicules, accusant un recul de 8,47%. Le trend baissier qui a commencé depuis le mois de novembre 2017 se poursuit. L’attente de l’Auto Expo qui sera organisé ce mois-ci avec ses lots de promotions, peut être l’une des explications majeures. Le marché de l’automobile enregistre une contre-performance notoire au cours du mois de mars avec un volume écoulé de 12 432 unités, soit une baisse de 18,53% par rapport à la même période de l’année 2017. 

Par segment, le volume des véhicules particuliers au cours du premier trimestre de 2018 est de 35 484 unités, en baisse de 7,96%. Pour l’utilitaire léger, il est de 2 808, soit une régression de 14,55%.
Il ressort des statistiques de l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (AIVAM) que cette déprime touche plusieurs marques du top-ten y compris l’indétrônable Dacia. La marque low cost a écoulé 11 329 unités, soit une baisse de 4,82%. Elle est suivie de Renault avec 5 049 immatriculations, soit une hausse de 5,3%.

Le groupe totalise une part de marché de 46,16%. Volkswagen continue de maintenir le cap, affichant 2 821 voitures vendues et une croissance de 18,18%. La marque germanique bénéficie de l’agressivité commerciale entamée depuis un certain temps, qui va être accentuée au cours du Salon. En quasi-stagnation, Hyundai occupe la quatrième position avec un volume de 2 460 unités. La cinquième position revient à Peugeot qui a vendu 1 993 voitures, mais accuse une baisse de 23,73%. Sopriam, importateur exclusif de la marque au Maroc, a annoncé un ambitieux programme de développement. Ford s’adjuge la sixième position avec 1 851 unités écoulées, soit un recul de 37,34%. L’arrivée de la nouvelle Fiesta et prochainement Focus devrait donner une nouvelle impulsion à la marque. Fiat occupe la septième place à 1 644 immatriculations, réalisant au passage une contre-performance de 8,57%. Nissan est huitième avec 1 382 voitures vendues, soit une régression de 20,39%. 

Les véhicules de la marque, notamment Qashqai, ne manquent pas d’atouts pour remonter la pente. Citroën est neuvième, affichant un volume de 1 197 unités écoulées, soit une baisse de 23,47%. Toyota est dixième à 1 056 immatriculations, soit une hausse de 22,36%.

Cette tendance baissière touche également le segment de luxe. Le trio germanique de tête (Mercedes, BMW et Audi) n’échappe pas à ce mouvement. La marque à l’étoile a écoulé 666 unités, en baisse de 6,33%. Elle est talonnée de près par BMW qui a vendu 625 véhicules, en recul de 2,34%. Pour sa part, Audi est à 536 immatriculations et une régression de 5,13%.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here