Marché automobile avril 2018 : Les ventes en hausse de 9,98%

0
84

Le marché des voitures neuves a totalisé 60 650 unités à fin avril 2018, en hausse de près de 10% par rapport à la même période de l’année dernière.

Il reprend des couleurs après une déprime au cours du premier trimestre de l’année en cours. L’organisation d’Auto Expo a boosté quelque part les ventes. Dans le détail, c’est le segment des voitures particulières (VP) qui réalise l’essentiel du volume avec un cumul de 56 716 unités, en progression de 11,3%. En dépit d’une bonne campagne agricole, l’utilitaire est en berne : il affiche 3 934 immatriculations, soit une baisse de 6,91%.

Dans le top-ten, Dacia reste indétrônable de son fauteuil de leader. La marque low cost a totalisé 17 605 unités, en progression de 9,23%. Elle est suivie de Renault, qui culmine à 8 905 immatriculations. La marque au losange marque un bond de 44,35%. Certains modèles comme Clio, Kango et Mégane ont participé à cet essor.

Volkswagen occupe confortablement la troisième position, confirmant son esprit de conquête par un volume de 4 062 voitures cédées, soit une croissance de 27,9%. Faut-il le rappeler, la marque germanique est depuis un certain temps très agressive. L’arrivée de nouveaux modèles a davantage boosté ses ventes.

Hyundai s’est classé quatrième, avec 3 489 voitures écoulées, enregistrant une hausse de 10,66%. Une offre diversifiée et un service client de qualité ont contribué à ce résultat. La cinquième position est revenue à Peugeot avec 3 085 immatriculations, mais la marque au lion accuse un recul de 10,14%. Ford est sixième avec 2 987 unités cédées, signant une régression de 26,16%. Mais l’arrivée de la nouvelle Fiesta et prochainement de Focus devrait améliorer le positionnement de la marque. Fiat a pris la septième place avec un total des ventes de 2 632 unités, marquant une progression de 11,34%. En reformulant son offre, la marque italienne a pu drainer du volume. Nissan occupe la huitième position avec 2 405 immatriculations, soit une hausse de 9%. Citroën est au neuvième rang, cédant 1 891 véhicules et réalisant une baisse de 8,25%. Toyota enregistre la meilleure performance, soit 50,44%, et termine le top ten à 1 721 voitures vendues.

Dans le segment de luxe, les affaires sont au beau fixe. Mercedes a, à son actif, 1 038 véhicules vendus, soit une hausse de 10,2%. Elle est suivie de BMW qui a cédé 1 027 unités et une progression de 14,6%. Quant à Audi, elle a réalisé un volume de 860 voitures, et une croissance de 17%.

Avec de telles réalisations prometteuses, les professionnels du secteur espèrent que la reprise perdure pour battre un nouveau record à la fin de l’année.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here