Marché automobile avril 2022 : La déprime se poursuit

0
372

La tendance baissière s’accentue dans le marché automobile. La crise des semi-conducteurs a réduit sensiblement le rythme de production. Pratiquement, toutes les marques sont touchées. L’impact est plus ressenti dans le segment premium. Entamé, depuis le quatrième trimestre 2021, le trend baissier semble perdurer. Les analystes estiment qu’un retour à la normale n’est possible qu’à partir de 2023. Selon les statistiques de l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (Aivam), 12 513 véhicules ont été vendus au mois d’avril 2022, soit un recul de 15,41% comparativement à la même période de 2021.

Le cumul des ventes depuis le début de l’année est porté à 53 912 unités écoulées, soit une baisse de 8,56%. Dans le détail, le segment des voitures particulières totalise 48 148 livraisons en régression de 7,74%. Celui de l’utilitaire léger se chiffre à 5 764 unités, soit une baisse de 14,87%.

Dans le top ten des ventes de véhicules particuliers, Dacia est toujours leader du marché avec un volume de ventes de 12 874 unités mais accuse une baisse de 15,03%. Elle est suivie par Renaut qui affiche 6 938 immatriculations, soit une légère diminution de 0,72%. La troisième place revient à Hyundai qui a enregistré 5 210 livraisons, soit un bond de 21,56%. Peugeot occupe la quatrième position avec 3 676 voitures cédées, soit une baisse de 7,92%. Opel a vendu 2 395 voitures réalisant une croissance de 1,01%. Citroen a, à son actif, 2 180 livraisons mais consent une chute de 8,4%. Elle est suivie par Toyota à la septième place avec 2 044 immatriculations et un bond de 38,29%. Kia grimpe à la huitième position. La marque coréenne affiche un volume de ventes de 1 841 véhicules, soit une hausse de 51,15%. La neuvième place revient à Volkswagen avec 1 767 voitures écoulées, soit un recul de 28,48%.

Audi prend la dixième place avec 1 441 livraisons enregistrant une hausse18,11%. Dans le segment de luxe, Mercedes a cédé 983 véhicules, soit une croissance de 3,47%. BMW a livré 910 unités et accuse une baisse de 16,13%.

Dans le VUL, Renault est en tête avec 1 296 immatriculations et signe un bond de 91,15%. Elle est suivie par DFSK avec 831 livraisons, et une plongée de 41,64%. La troisième position est occupée par Mitsubishi avec 741 unités vendues, soit une croissance de 8,81%.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here