Marché automobile avril 2019 : Forte déprime

0
647
Peugeot et Citroën ont réalisé des performances notoires en avril.

Contrairement au rebond du marché au mois de mars, les ventes automobiles neuves au Maroc enregistrent un véritable déclin en avril. Le cumul des immatriculations sur l’année n’a pas dépassé 52 948 unités, soit une régression de 12,7%.

Dans le détail, le nombre de véhicules écoulés VP en avril est de 10 765 unités seulement, soit une régression de 49,3%. En bonne forme, le VUL affiche 1 540 cessions, soit une croissance de 36,77%. Durant les quatre premiers mois de l’année, le segment VP enregistre 47 577 unités cédées, soit une baisse de 16,11%. Alors que le VUL culmine à 5 371 unités, en progression de 36,53%.


Dans le top-ten VP, Dacia est en tête avec 14 415 unités, en baisse de 18,12%. Elle est suivie par sa consœur Renault, qui a vendu 7 185 véhicules, soit une régression de 19,31%. Peugeot occupe la troisième position avec 3 811 voitures cédées, enregistrant au passage une croissance de 23,53%. Hyundai est à la quatrième position avec à 3 373 immatriculations, accusant une baisse de 3,32%. La cinquième position revient à Volkswagen, qui affiche un volume de 2 684 unités et un recul de 33,92%. Citroën se place à la sixième position avec 2 530 voitures cédées, soit une croissance 35,84%. Il faut dire que le plan stratégique de Sopriam continue de donner ses fruits permettant aux marques distribuées par le concessionnaire de grignoter, au fil des mois, des parts de marché. Fiat est à la septième place avec 1 936 immatriculations mais reste sur une régression de 24,44%.

Elle est suivie par Nissan en huitième position avec 1 548 voitures vendues, soit un recul de 35,63%. La marque nippone est talonnée par une marque japonaise : Toyota est à la neuvième position avec 1 539 immatriculations, soit une baisse de 10,58%. Ford termine le peloton avec 1 310 voitures vendues mais accuse une baisse de 56,44%.
Le segment de luxe est marqué, lui aussi, par des tendances baissières. BMW est en tête de la catégorie avec 888 unités et une baisse de 13,53%. Mercedes totalise 828 immatriculations, soit un recul de 20,23%. Audi affiche un volume de 596 voitures écoulées, en baisse de 30,7%. Land Rover a vendu 434 unités, soit une régression de 43,71%.


Contrairement aux orientations du marché, le VUL est en bonne forme. Ford est en tête avec 807 véhicules vendus, soit une croissance de 20,09%. Dacia est deuxième grâce au Dokker avec 728 unités écoulées, enregistrant une progression de 64,71%. Renault occupe la troisième position avec 685 immatriculations, soit une hausse de 15,13%. Mitsubishi est quatrième avec un volume de 597 unités et une croissance de 22,84%. La cinquième position revient à Fiat, qui cumule 496 véhicules écoulés, soit une progression de 21,27%

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here