Lamborghini : Une créature hybride à venir ?

0
91
Le concept hybride Asterion s’était «égaré» dans les dédales des salons auto…

La firme de Sant’Agata Bolognese aurait présenté dernièrement, lors d’un événement privé, une supercar hybride à des clients triés sur le volet !

Lambo a fini par prendre le taureau par les cornes ! Après avoir accusé du retard par rapport à ses concurrents dans la course à l’électrique, après avoir remisé au placard le concept-car néo-rétro Lamborghini Asterion LPI 910-4, qui avait pourtant été l’une des stars du Mondial 2014 à Paris et, à l’été 2015, du Concours d’élégance de la Villa d’Este, la firme de Sant’Agata Bolognese aurait finalement présenté une supercar hybride à ses clients les plus «banables». Selon le site britannique TheSupercarBlog, cette révélation aurait eu lieu lors d’un événement ultra privé organisé en Italie.

Le bloggeur qui a lâché cette bombe semble être particulièrement bien renseigné. Il indique qu’il s’agirait d’une série limitée à 63 exemplaires portant le nom de code LB48H, appellation qui ferait référence au nom du constructeur (pour le LB), au réseau électrique 48V du véhicule et à son hybridation (et non aux 48 soupapes d’un éventuel V12). Et d’ajouter que la production débuterait fin 2018 pour une livraison des premiers exemplaires à partir de l’été 2019.     

Petite digression : concernant le nom officiel, ne trouvez-vous pas que Lamborghini Minotauro (Minotaure en italien) sonnerait particulièrement bien pour cette «créature» mi-thermique, mi-électrique ? Sachant que le minotaure est parfois nommé Asterion dans la mythologie grecque et qu’un autre prototype, dévoilé en 2010 par un étudiant de l’école polytechnique de Milan en collaboration avec le constructeur, avait carrément porté le nom de Lamborghini Minotauro Concept 2020, il se pourrait fort bien que cette dénomination soit retenue.

Le concept hybride Asterion s’était «égaré» dans les dédales des salons auto…

L’influence de la Terzo Millenio

Mais revenons à nos moutons, ou plutôt à notre taureau mécanique (et électrique) : un autre média, japonais celui-là, le site CreativeTrend, n’a pas tardé à confirmer les informations du site susnommé, non sans apporter quelques rectifications et détails supplémentaires. Il avance que ce sont 67 exemplaires et non 63 qui devraient être produits. Du reste, la nouvelle fusée italienne aurait été dévoilée à 200 clients lors de l’événement italien et d’autres événements seraient planifiés, notamment à New York et à Tokyo.

Enfin, la première Lambo hybride coûterait dans les 2,2 millions d’euros et reprendrait divers éléments stylistiques étrennés par le concept-car électrique Terzo Millenio, conçu en collaboration avec le Massasuchetts Institute of Technology, le fameux MIT, et présenté fin 2017. Le futur est en marche !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here