Kymco Xciting 400i ABS :%% Le bien nommé !

0
466

A l’instar du Kymco Xciting 500 avant lui, mais surtout du contemporain AK55, le 400i ABS est l’un des challengers les plus solides des maxiscoots hégémoniques de Yamaha. L’image de marque n’est pas la même, certes, mais les tarifs non plus. Un partout, balle au centre !

La marque taïwanaise Kymco a frappé un grand coup dans le sous-segment des maxiscooters avec son Xciting 400i ABS, programmé pour être le fossoyeur du très redoutable Yamaha X-Max 400 et qui annonçait en même temps l’avènement d’une nouvelle ère, celle du AK55, rival décomplexé du «king» du genre, le T-Max 530 ! En attendant le Xciting S 400i, variante plus sportive, commercialisée depuis peu en Europe et attendue cet été au Maroc, le 400i ABS fait déjà le «taff» très correctement !

Les gains par rapport au 400i de base, ou à leur aïeul commun, le Xciting 500 (2010), sont nombreux. Si le premier nommé disposait d’un système de freinage déjà efficient (double disque avant de 280 mm et disque arrière de 240 mm pincés par des étriers à double pistons), le 400i ABS est encore plus rassurant lors des phases de décélération, surtout en ville, avec son système antiblocage de roues indépendant sur chacune des deux roues.

Impérial sur route avec son cadre treillis tubulaire qui intègre une structure double berceau («Dual under Bone»), gage d’une agilité au top et d’un confort de roulement optimal lui aussi, qui doit également beaucoup à la position de conduite agréable (mention spéciale au dosseret pilote), ou encore aux repose-pieds extractibles et aux poignées de maintien ergonomiques mises à la disposition du passager.

La suspension hydraulique y est aussi pour quelque chose, même si la fourche double té à l’avant (comme un certain T-Max) et le double amortisseur arrière, réglable sur 5 positions, témoignent, avant tout, de la sportivité de ce maxiscoot.

Il n’en fallait pas moins pour exploiter le plein potentiel du monocylindre 4 temps de 399 cm3, qui développe 36 ch et 38 Nm, déborde de fougue et garantit des performances tout ce qu’il y a d’honnêtes, permettant notamment à ce 400i ABS d’aller chercher une Vmax de 148 km/h.

Esprit sportif

La silhouette sportive va donc bien au teint de ce «Tchang Kaï-chek», qui tient fièrement tête au très désirable «X-Mao» 400 en termes de look avec son optique avant très ouvragée (une spécialité Kymco), généreusement sertie de LED, sa partie arrière très profilée, façon grosse routière et maints autres détails bien sentis.

Alors, tout n’est pas parfait. Le coffre, par exemple, est un peu juste (bien qu’il soit en mesure d’accueillir un casque intégral). Mais les tarifs de cet Xciting 400i ABS sont si concurrentiels qu’on ne saurait lui tenir rigueur pour si peu !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here