Industrie automobile : Pourquoi Ford mise sur le Maroc

0
456

Le Royaume représente une base arrière importante pour Ford, en ce sens qu’il lui assure le sourcing de ses sites de production en Europe. Une visite guidée au sein de ses fournisseurs marocains à Tanger et à son usine de Valence donne une idée de ce maillage.

Le Maroc est entré de plain-pied dans le club des grands pays de la construction automobile. Outre l’usine de Tanger et de Somaca du groupe Renault et dans un futur proche celle de PSA à Kénitra, la filière a séduit les autres grandes firmes en matière de sourcing. Cet essor a donné une forte impulsion à l’activité des équipementiers qui alimentent les usines installées partout dans le monde notamment en Europe.

C’est le cas de Ford qui a créé il y a quelques années une centrale d’achat au Maroc basée à Tanger. Cette antenne supervise et pilote les contrats conclus avec plusieurs fournisseurs locaux. L’approvisionnement alimente essentiellement l’usine de Valence en Espagne et concerne différents produits comme les faisceaux de câbles, les connectiques, les coiffes de sièges ou les solutions réseaux.

«Le Maroc est très important pour notre stratégie d’approvisionnement, et ce pour différentes raisons. D’abord, il y a la proximité géographique avec l’Europe notamment l’Espagne où nous avons une usine à Valence. Ensuite, les produits fabriqués au Maroc sont compétitifs et de bonne qualité. Les membres de l’équipe Ford travaillent en étroite collaboration avec leurs fournisseurs dans le but de pouvoir, minutieusement, veiller au respect des normes et des valeurs mondiales de la marque. Ford coordonne également avec ses fournisseurs pour pouvoir mettre en place de nouveaux procédés industriels», affirme Carlos Moliner, directeur des Achats locaux pour l’Afrique du Nord. Il n’a pas manqué de mettre en exergue d’autres facteurs comme le développement de la logistique et du climat des affaires au Royaume qui fait que «les livraisons des produits se font dans des délais réduits et dans de bonnes conditions».

Une visite guidée au sein de Lear Automotive Maroc à Tanger Automotive City donne une idée plus précise sur les produits livrés à la firme à l’ovale. Cette filiale du groupe américain Lear Corporation dispose de 4 usines dans le Royaume, dont trois à Tanger et une à Kénitra. La première unité, Lear Seat, est spécialisée dans la fabrication des coiffes automobiles notamment la mousse, la garniture, le textile ou autres. Selon les déclarations des responsables de cette entreprise, ces composants sont à haute valeur ajoutée et montre clairement «la montée en gamme du Made in Morocco dans la filière automobile». Le taux d’intégration qui dépasse les 35%, est appelé à se développer davantage dans les années à venir.

Les produits fabriqués au Maroc et livrés à Ford sont de bonne qualité avec un coût compétitif.

Chez TE Connectivity Tanger, une autre entreprise spécialisée dans la fabrication de réseaux sans fils, des connecteurs de câbles et des composants électroniques…, on constate que le Maroc ne fabrique pas uniquement des produits manufacturés mais également d’autres de type High-tech. Au Maroc, les fournisseurs sont choisis en fonction de leur qualité de travail, des technologies qu’ils utilisent, de leur rentabilité et de leurs valeurs. En outre, et grâce à la sous-traitance locale, Ford a réussi à créer plus de 6 500 emplois à Tanger, et ce uniquement auprès de ses principaux fournisseurs.

Notre visite s’est poursuivie en Espagne et plus précisément à l’usine de Ford dans la banlieue de Valence. Ce méga site d’une superficie de 270 ha est le plus grand complexe industriel automobile en Europe et l’un des plus grands au monde. «La flexibilité est la particularité de sa chaîne de production. Elle peut monter jusqu’à 6 différents modèles sur la même ligne», indique Pepe Pérez, responsable Communication de Ford Espagne. Il a souligné que le complexe a bénéficié il y a deux ans d’un important investissement pour rendre le processus de fabrication et de contrôle plus sophistiqué et réduire au maximum les pièces défectueuses. Pour répondre aux meilleures normes en matière de contrôle, la chaîne de valeur est prospectée depuis l’arrivée de la matière première jusqu’au produit final.

Usine de Valence : une production de 417 000 unités

L’usine de Ford à Valence est une véritable ville dans la ville. Elle emploie près de 8 600 personnes et déploie 1 900 robots. Elle est considérée comme la plus performante et la plus productive du groupe américain. Inaugurée en 1974, elle a bénéficié d’une mise à niveau en 2011 avec un investissement de 3 milliards d’euros. Le site produit annuellement pas moins de 417 000 véhicules pour une cadence quotidienne de 1 840 unités par jour. Elle produit actuellement Mondeo/Fusion, Kuga, Galaxy, S-MAX, Transit Connect et Tourneo Connect et regroupe plusieurs unités de fabrication. Outre le montage de véhicules, les usines fabriquent également des moteurs, des boîtes de vitesses et d’autres composants.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here