Exploit : %%Il a vaincu le Tizi n’Tichka !

0
380

C’est l’histoire d’un cocktail explosif, composé d’un pilote italien, «Ferrariste» endurci féru des «jeux du cirque», de sa brave monture, une 458 Italia méchamment préparée, et de l’une des routes les plus dingues, les plus spectaculaires du globe.    

Entiché jusqu’au cou de Ferrari, le pilote italien Fabio Barone vient de s’attaquer au tronçon le plus technique de la route la plus vertigineuse, la plus torturée et la plus dangereuse du «plus beau pays au monde» : la route nationale numéro 9, plus communément appelée route du Tizi n’Tichka («col des pâturages» en tamazight). Reliant Marrakech à Ouarzazate, elle passe par la vallée du Dadès et le col du Tichka, situé à plus de 2 200 mètres d’altitude, ce qui en fait le passage routier le plus haut du Maroc.

Au volant d’une 458 Italia «tunée» à mort, Barone, qui est le président du fan-club Ferrari le plus important d’Italie, le Ferrari Club Passione Rossa, a parcouru les 8 kilomètres et 800 mètres de cette succession de virages en dénivelé en 4 minutes 42 secondes et 65 centièmes. Cet exploit lui permet d’inscrire pour la troisième fois son nom dans le prestigieux Livre Guinness des records. 

Le Cheval bien monté…

L’exploit marocain de Barone devrait être le dernier d’une longue liste, puisque ce «gentlemen driver» au tempérament d’aventurier, de «condottiere», avait annoncé, peu de temps avant qu’il ne le réalise, son intention de mettre un terme à sa quête effrénée de la performance.    

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here