Hyundai Tucson Hybrid : Hybridation en marche

0
296

Avec la nouvelle chaîne hybride 1,6 T-GDI HEV délivrant la puissance combinée de 230 ch, le Hyundai Tucson diversifie son offre en matière de motorisation, histoire de séduire des clients en quête d’un SUV plutôt écologique.

Un vent de changement souffle sur la gamme Hyundai Maroc. Après la version diesel commercialisée en 2021, le Hyundai Tucson, quatrième du nom, passe à l’hybride. C’est un mode de propulsion qui attire de plus en plus les passionnés de conduite écologique au Maroc. La diversification de l’offre permettra au Tucson de renforcer son positionnement sur un marché ultra concurrentiel. Ainsi armé, le SUV coréen compte perpétuer le succès de ses aînés.

Sorti en 2004, le Tucson s’est vendu à 7 millions d’unités dans les quatre coins de la planète. Toutes proportions gardées, ce bilan est en phase avec les résultats enregistrés sur le marché national, où la génération sortante s’est écoulée, rien qu’en 2020, à environ 2 600 exemplaires. Ce palmarès lui vaut le titre de best-seller de la marque Hyundai. Autant dire que le renforcement de l’offre en matière de motorisation est la variable d’ajustement qui permettra d’atteindre ses objectifs.

Regard éblouissant

Le tour du propriétaire fait bonne impression. Dès le premier coup d’œil, vous serez ébloui par le nouveau style maison «Sensuous Sportiness» inauguré par le concept SUV Vision T, pompeusement dévoilé au salon AutoMotility de Los Angeles, en 2019. Force est d’avouer que le Tucson en jette avec ses feux à effet miroir, harmonieusement intégrés dans la calandre. Tirant profit d’un éclairage paramétrique dissimulé, la lumière des feux de jour se reflète directement sur la calandre dont les parties chromées s’auto-illuminent.

Sur les flancs, on retrouve les motifs d’un design ultra futuriste mettant en relief des surfaces claires et des traits tendus, ce qui crée un contraste saisissant entre la forme musclée et la silhouette élancée. Ici, les passages de roue aux contours anguleux, conjugués aux épaulements nervurés, procurent le sentiment de robustesse. Sans parler du jonc chromé, courant des rétroviseurs jusqu’aux montants C, qui souligne le dynamisme et la hauteur de la caisse. D’autant plus que celle-ci peut être rehaussée par des jantes spécifiques en aluminium de 19’’.

Flanquée du nouveau logo Hyundai en verre lisse, l’arrière reçoit un nouveau bouclier typé sport surmontant le sabot de protection.

Ergonomie évoluée

Reposant sur une plateforme flambant neuve, le Hyundai Tucson s’allonge de 20 mm et s’élargit de 15 mm, ce qui augure de bonnes côtes d’habitabilité. Tout comme il n’est pas avare en espaces de rangement avec un volume de coffre de 503 litres extensible à 1 682 litres.

Aussi confortable qu’ergonomique, le poste de conduite profite des dernières avancées en matière de connectivité, à l’instar de l’interface multimédia, compatible avec les applications Apple CarPlay et Android Auto, ou encore l’instrumentation 100% digitale. La gamme Tucson est configurée autour de 4 finitions : Prestige, Premium, Luxe et Ultimate. Dans le détail, la plus basique, la bien nommée Prestige, offre à la clé : 6 airbags, écran tactile 8’’, régulateur et limiteur de vitesse, caméra de recul, volant multifonction réglable en hauteur et en profondeur, chargeur par induction, et jantes en aluminium 17’’. La finition Premium BVA, pour sa part, donne accès à la Clim auto bi-zone, rétro intérieur électrochromique, support lombaire (siège conducteur), calandre avant noire chrome, feux avant LED directionnels et des jantes alu 18’’. La finition intermédiaire, Luxe BVA, se bonifie de l’instrumentation numérique avec écran 10.25’’, sièges avant chauffants électriques, un sélecteur de vitesse électrique (E-Shift by Wire), des palettes au volant et un toit ouvrant panoramique. Enfin, la finition Ultimate BVA, fait encore monter les enchères en proposant un paquet d’aides électroniques à la conduite, ainsi que plusieurs raffinements tels que l’écran tactile 10.25’’ avec système de navigation, coffre à ouverture mains libres, caméra de recul 360°, sièges avant ventilés, sono Bose, lumière d’ambiance, stores rideaux aux portes arrière et jantes aluminium de 19’’.

Hybridation en renfort

A son lancement sur le marché national, le Hyundai Tucson fut animé par un seul bloc 1.6 l turbodiesel, qui développe la puissance de 136 ch pour un couple de 320 Nm. Sobre à l’usage, ce 4-cylindres réclame une consommation moyenne de 4,5 l/100 km. Tout comme il revendique des performances plutôt satisfaisantes pour l’utilisation quotidienne et le voyage aux longs cours : la vitesse maximale pointe à 180 km/h.

Or, le renouveau mécanique du Tucson réside dans la propulsion hybride 1,6 T-GDI HEV, composée d’un bloc à essence de 180 ch et d’un module électrique de 60 ch. Les performances sont au rendez-vous avec une vitesse maximale de 193 km/h. La consommation, quant à elle, tourne autour de 4,9 litres de sans plomb aux 100 km.

Si le bloc Diesel offre le choix entre la boîte mécanique à six rapports, et la transmission automatique, la version hybride est gérée exclusivement par la boîte automatique 7DCT à double embrayage et 7 rapports. Celle-ci se distingue par son efficacité et sa robustesse indéniables, tout comme elle se montre robuste pour encaisser le couple combiné de 264 Nm.

Tout compte fait, les tarifs du Hyundai Tucson Hybrid s’échelonnent de 370 000 DH à 434 000 DH, tandis que la version Diesel reste plus accessible avec un prix d’attaque de 263 000 DH.

Galerie

previous arrow
next arrow
Slider

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here